Agritrop
Home

Caractérisation d'un facteur génétique majeur de résistance à la rouille chez la canne à sucre

Asnaghi Carole. 2000. Caractérisation d'un facteur génétique majeur de résistance à la rouille chez la canne à sucre. Orsay : Université de Paris-Sud, 99 p. Thèse de doctorat : Sciences : Université de Paris-Sud

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID476155.pdf

Télécharger (4MB) | Preview

Encadrement : Glaszmann, Jean-Christophe

Abstract : Un facteur génétique majeur de résistance à la rouille, causée par Puccinia melanocephala, a été identifié chez le cultivar de canne à sucre (Saccharum spp.) R570 sur la base d'une ségrégation monofactorielle dans une descendance. Les études les plus avancées de gènes de résistance chez les végétaux nous enseignent qu'il peut s'agir d'un facteur simple, mais aussi d'un facteur composite constitué de plusieurs gènes associés en tandem. En marge de cette question, nous avons entrepris la caractérisation du facteur de résistance sur plusieurs plans. L'étendue de la résistance a été testée sur une gamme de huit isolats de rouille collectés dans différents pays. Il apparaît que le facteur identifié chez R570 confère à lui seul la résistance aux différents isolats étudiés. Une cartographie fine de la région située au voisinage du site de la résistance a été réalisée. Deux approches ont été utilisées. La première est basée sur la conservation de la synténie entre la canne à sucre, le sorgho, le mais et le riz et repose sur l'utilisation de 184 sondes situées dans des régions homéologues chez ces espèces. La cartographie de ces sondes chez R570 a permis de localiser le site en position terminale d'un groupe de coségrégation composé de 19 marqueurs RFLP et appartenant au groupe de liaison VII. La seconde approche repose sur l'utilisation de l'analyse de ségrégation en mélange associée à la technique de marquage AFLP. Trois nouveaux marqueurs AFLP répartis de part et d'autre du site de résistance ont été identifiés. Celui-ci est maintenant encadré par huit marqueurs AFLP dans un intervalle de 10 cM; les deux marqueurs les plus proches de chaque côté sont à 1,9 et 2,2 cM du gène. Les huit marqueurs AFLP caractérisant l'haplotype porteur de la résistance chez R570 ont été recherchés chez d'autres cultivars afin de tester une éventuelle association avec la résistance à la rouille. Un cultivar brésilien, apparenté à R570, porte vraisemblablement la même source de résistance. Parmi les autres cultivars étudiés, essentiellement originaires de Maurice, l'association recherchée semble absente. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Saccharum, Puccinia melanocephala, Rouille, Résistance aux maladies, Carte génétique, Marqueur génétique, Ségrégation

Mots-clés complémentaires : Gène de résistance

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Asnaghi Carole, CIRAD-CA-Canne à sucre (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/476155/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-05-07 ]