Agritrop
Home

Amélioration de la teneur en fer et en zinc du riz pour l'alimentation humaine

Gregorio G.B., Senadhira D., Htut T.. 1999. Amélioration de la teneur en fer et en zinc du riz pour l'alimentation humaine. Agriculture et Développement (23) : pp. 68-77.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_476188.pdf

Télécharger (583kB) | Preview

Titre anglais : Improving iron and zinc value of rice for human nutrition / Titre espagnol : Mejoramiento del contenido en hierro y zinc del arroz para la alimentación humana

Abstract : La carence en oligoéléments touche plus de 3,7 milliards de personnes dans le monde, essentiellement des femmes et des enfants en raison de leurs besoins physiologiques. Les carences en fer et en zinc sont à l'origine de déficiences immunitaires, de complications au niveau de la grossesse et de l'enfantement, d'un développement difficile chez l'enfant, de capacités d'apprentissage et d'une productivité moindres. En 1992, l'Irri a débuté des recherches sur l'influence de certaines caractéristiques du sol sur la teneur en fer des céréales, recherche qu'il a étendue au zinc en 1995 en collaboration avec l'université d'Adélaïde, en Australie, concernant l'analyse des minéraux. Le criblage du germoplasme a révélé une importante variabilité génétique concernant le fer et le zinc du riz complet. Les teneurs en fer et en zinc des variétés couramment cultivées sont de l'ordre de 12 milligrammes par kilogramme et 25 milligrammes par kilogramme, respectivement ; certaines variétés traditionnelles présentent des valeurs doubles de celles-ci. L'étude génétique du caractère de teneur élevée en fer a montré l'importance des effets de dominance et d'additivité et l'incidence moindre de l'environnement. Par ailleurs, trois QTL de teneur élevée en fer ont été marqués sur des chromosomes de riz. Les teneurs élevées en fer et en zinc peuvent être combinées avec des caractères agronomiques améliorés. L'Irri a identifié du riz amélioré associant une bonne aptitude au rendement et des grains à concentration élevée en fer et en zinc dans les grains. Compte tenu de l'importance de la consommation de riz dans les pays en développement, des variétés à teneurs élevées en fer et en zinc pourraient avoir un impact significatif sur la nutrition et la santé des populations concernées

Mots-clés Agrovoc : riz, Carence en oligo-élement, Fer, Zinc, Oryza, Variété, Teneur en éléments minéraux, Alimentation humaine, Grain, Nutrition des plantes, Relation plante sol, Carte génétique, Sélection, Nutrition humaine

Classification Agris : Q04 - Food composition
S01 - Human nutrition - General aspects

Auteurs et affiliations

  • Gregorio G.B., IRRI (PHL)
  • Senadhira D., IRRI (PHL)
  • Htut T., IRRI (PHL)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/476188/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-09 ]