Agritrop
Home

Immunoglobulin-G status of camels during six months post-natum

Hülsebusch C.G.. 2000. Immunoglobulin-G status of camels during six months post-natum. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 53 (2) : pp. 105-110. Atelier international sur le chamelon, Ouarzazate, Maroc, 24 October 1999/26 October 1999.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Anglais
License Licence Creative Commons.
ID477449.pdf

Télécharger (80kB) | Preview

Titre espagnol : Estado de la inmunoglobulina G de los camellos durante los seis meses post nacimiento / Titre français : Statut de l'immunoglobuline-G chez le chamelon pendant six mois post-natum

Abstract : Le statut de l'immunoglobuline-G (IgG) du chamelon a été étudié de la naissance jusqu'à six mois dans des conditions naturelles d'élevage au sein d'un ranch au Kenya. L'IgG cameline a été quantifiée post-natum (pn) jusqu'à l'âge de six mois par la méthode de mesure indirecte des anticorps Elisa dans le sérum de 68 chamelons. La première prise de colostrum a été observée à 3,6 ± 3,0 h pn et la concentration moyenne en IgG sérique précolostrale a été de 0,26 ± 0,23 mg/ml (valeurs extrêmes 0-1,07 mg/ml). Les concentrations maximales moyennes d'IgG (pics) dans le sérum des charnelons a été de 21,1 ± 11,7 mg/ml. La plupart des pics sont survenus entre 18 et 30 h pn, mais pour 19% d'entre eux ils ont été plus tardifs, survenant entre 30 et 66 h pn, avec des concentrations significativement plus faibles. Après le pic, la concentration en IgG a diminué, la demi-vie des IgG d'origine maternelle dans le sang des charnelons ayant été de 16,3 ± 8,5 jours. La concentration minimale moyenne a été de 8,1 ± 3,3 mg/mi (valeurs extrêmes : 1,6-15,1 mg/ml) et a été observée en moyenne à 27,6 ± 21,3 jours pn. Après l'émergence des IgG chez le chamelon, la concentration a augmenté jusqu'à un plateau avec des valeurs moyennes de 24,5 ± 8,8 mg IgG/ml au 1201 jour pn environ, indiquant que le système immunitaire du jeune était désormais mature. Deux types de profil d'IgG ont été observés, l'un avec une augmentation immédiate de la concentration (audessus de 10 mg/ml dès le 30-40e jour pn) et l'autre présentant une augmentation retardée (en dessous de 10 mg/m 1 aux environs du 70e jour pn). Chez les chamelons où l'augmentation a été retardée, les valeurs d'IgG au plateau ont été significativement plus faibles (19,0 ± 6,5 vs 29,6 ± 7,3 mg IgG/ml). Il semble qu'il y ait eu apparition d'un pic plus élevé et plus précoce lors de prises colostrales plus précoces, mais le transfert substantiel d'IgG était possible bien après 24 h pn si le chamelon était à jeun jusqu'à la première tétée. De faibles concentrations d'IgG sériques devraient être rencontrées entre la 21 semaine et le 2e mois post-natum. Ces résultats pris en compte dans des programmes de prévention sanitaire pourraient contribuer à l'amélioration de l'élevage du chamelon. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Dromadaire, Jeune animal, Immunoglobuline, Colostrum

Mots-clés géographiques Agrovoc : Kenya

Classification Agris : L10 - Animal genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Hülsebusch C.G., University of Hohenheim (DEU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/477449/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-03-01 ]