Agritrop
Home

Camel calf losses and calf care measures in pastoral herds of Northern Kenya : una vision del sistema

Kaufmann B.A.. 2000. Camel calf losses and calf care measures in pastoral herds of Northern Kenya : una vision del sistema. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 53 (2) : pp. 137-144. Atelier international sur le chamelon, Ouarzazate, Maroc, 24 October 1999/26 October 1999.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Anglais
License Licence Creative Commons.
ID477479.pdf

Télécharger (96kB) | Preview

Titre espagnol : Pérdidas de camellos jovenes y medidas para el cuidado del joven en hatos en pastoreo en el Norte de Kenia. Una vision del sistema / Titre français : Mortalité du chamelon et mesures envisagées dans des troupeaux de systèmes pastoraux au Nord Kenya. Point de vue

Abstract : Une analyse comparative des pratiques, de la production et de la productivité de trois systèmes pastoraux camelins (Rendille Gabra et Somali) au Nord Kenya a été réalisée par la technique d'analyse généalogique, les questionnaires sur les pratiques et une approche de modélisation bioéconomique. Sur la base des données généalogiques provenant de 1 506 chamelons Rendilles (RE), 789 Gabra (GA) et 1 206 Somali (SO), nés entre 1980 et 1995, cette étude présente une information quantitative sur l'importance des pertes et leurs causes sous-jacentes. L'effet des pertes sur la productivité globale du troupeau a été évalué pour les trois systèmes par l'intermédiaire d'un modèle bioéconomique. Le taux de mortalité moyen des chamelons de 0-1 an a été de 2 7 p. 100 chez les RE, 22 p. 100 chez les GA et 31 p. 100 chez les SO avec une variabilité importante selon l'année (respectivement 5-87, 12-67 et 11-42 p. 100). La mortalité des chamelons SO a été significativement plus élevée chez les mâles que chez les femelles (35 vs 28 p. 100). Les maladies ont été à l'origine de la plupart des pertes (59, 71 et 82 p. 100 respectivement chez les RE, GA et SO). Les mortalités dues à la sécheresse (respectivement 22, 21 et 1 p. 100), aux prédateurs (9, 6 et 7 p. 100) et aux accidents (2, 5 et 3 p. 100) ont été d'importance mineure. Celles qui étaient liées à des causes inconnues ont représenté 7 à 10 p. 100 de l'ensemble des pertes des trois systèmes. Quelques maladies majeures, comme le syndrome entéritique, les maladies cutanées, la septicémie et les infections par les tiques, ont été responsables de 66, 83 et 65 p. 100 des pertes dans les trois systèmes respectifs. L'analyse des causes de mortalité et des modes de gestion associés a montré qu'en modifiant la gestion du colostrum on pouvait réduire la mortalité considérablement. Cependant, les pastoralistes n'appliquent pas à leurs méthodes les changements recommandés par les personnes de l'extérieur, même si des résultats prometteurs leur sont garantis. Ils évalueront d'abord ces propositions de changement à la lumière de leurs connaissances sur les relations de cause à effet à l'intérieur de leur système de production. C'est d'abord en comprenant le raisonnement de ces éleveurs que des activités de recherche et de développement pourront être identifiées pour les systèmes de production pastoraux. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Camelidae, Jeune animal, Pastoralisme, Productivité, Adoption de l'innovation, Conduite d'élevage, Système basé sur la connaissance, Mortalité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Kenya

Classification Agris : L73 - Animal diseases

Auteurs et affiliations

  • Kaufmann B.A., Institute for Animal Production (DEU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/477479/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-01-17 ]