Agritrop
Home

Evolution des populations de glossines riveraines avec la transformation des paysages de la zone agro-pastorale de Sideradougou (Burkina Faso)

De La Rocque Stéphane, Michel Vincent, Augusseau Xavier, Guillobez Serge, Michel Jean-François, De Wispelaere Gérard, Cuisance Dominique. 2000. Evolution des populations de glossines riveraines avec la transformation des paysages de la zone agro-pastorale de Sideradougou (Burkina Faso). In : Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques, FRSIT'2000, Ouagadougou (Burkina Faso), 3-8 avril 2000. s.l. : s.n., Résumé, 1 p. Forum national de la recherche scientifique et des innovations technologiques (FRSIT), Ouagadougou, Burkina Faso, 3 April 2000/8 April 2000.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : Au Burkina Faso, les biotopes préférentiels des glossines ripicoles (Glossina tachinoides et Glossina palpalis gambiensis) ont été finement décrits dans le passé. Mais le milieu est actuellement soumis à une forte pression anthropique sous l'effet de "fronts pionniers" actifs (agriculteurs, agroéleveurs) entrainant des modifications des habitats naturels de ces glossines. Ce travail compare les résultats de deux enquêtes entomologiques réalisées de la même façon à 15 ans d'intervalle (1981-1996) sur plus de 120 krn de réseau hydrographique. La répartition géographique des insectes a évolué. Selon les situations, les densités de ces glossines ripicoles ont diminué, mais parfois augmenté. G. tachinoides s'adapte mieux que G. p. gambiensis à de fortes modifications de son habitat. Ces variations sont reliées aux changements dans l'occupation du sol, révélés par une étude diachronique d'images de télédétection à haute résolution (SPOT). Une forte relation entre la proximité des parcelles cultivées (< 300 m) par rapport à la galerie forestière et la densité des glossines est observée. L'implantation agricole se révèle dépendante de la géomorphologie (modelé et sol) en bordure des cours d'eau, qui constitue un indicateur du risque de dégradation des formations végétales riveraines et donc des densités de glossines. Ces résultats montrent la diversité des situations existantes, l'importance de l'échelle d'observation pour les études de répartition des vecteurs et l'intérêt de la physiographie comme indicateur d'utilisation des espaces riverains et par conséquent des situations entomologiques. Les pressions humaines ne se traduisent pas toujours par la régression des glossines ripicoles mais par un remodelage des faciès épidémiologiques. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Glossina, Glossina tachinoides, Glossina palpalis, Enquête, Épidémiologie, Système d'information géographique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Burkina Faso

Mots-clés complémentaires : Glossina palpalis gambiensis

Classification Agris : L72 - Pests of animals

Auteurs et affiliations

  • De La Rocque Stéphane, CIRAD-EMVT-ECONAP (BFA)
  • Michel Vincent, CIRAD-EMVT-ECONAP (BFA)
  • Augusseau Xavier, CIRAD-TERA-ERE (BFA) ORCID: 0000-0002-3328-9889
  • Guillobez Serge, CIRAD-TERA-ERE (FRA)
  • Michel Jean-François, CIRAD-EMVT-PPA (FRA)
  • De Wispelaere Gérard, CIRAD-EMVT-ECONAP (FRA)
  • Cuisance Dominique, CIRAD-EMVT-ECONAP (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/477697/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-04-30 ]