Agritrop
Home

Lutte intégrée contre la maladie des raies noires des bananiers et des plantains au Cameroun. Développement d'un système d'avertissement agricole

Abadie Catherine, Peyrachon T., Fouré Eric. 1999. Lutte intégrée contre la maladie des raies noires des bananiers et des plantains au Cameroun. Développement d'un système d'avertissement agricole. Biosciences Proceedings, 6 : pp. 22-31. Conférence Biosciences. 7, Yaoundé, Cameroun, December 1999.

Journal article ; Article de revue sans comité de lecture
Full text not available from this repository.

Abstract : Présente au Cameroun depuis le début des années 1980, la maladie des raies noires est une contrainte parasitaire majeure pour les cultures de bananiers et de plantains. La lutte intégrée contre cette maladie associe des méthodes de lutte culturale (conduite de la plante, effeuillage), de lutte génétique et de lutte chimique. Les méthodes de lutte culturale ainsi que I'état des recherches en termes de lutte génétique sont actuellement développées. Cependant, seules les méthodes de lutte chimique raisonnée (associées aux méthodes culturales) sont aujourd'hui disponibles pour les plantations industrielles de bananes et plantains destinées à l'exportation. La fréquence élevée d'émission foliaire des bananiers (une feuille par semaine) a pour conséquence des applications fréquentes de fongicides. Afin de réduire le nombre annuel de traitements pour préserver l'environnement et diminuer les risques d'apparition de souches résistantes aux fongicides, un système d'avertissement a été mis au point au Cameroun à partir de 1985. Il est basé sur des descripteurs biologiques et a pour conséquence une action curative contre la maladie des raies noires. L'utilisation de l'avertissement biologique par les plantations industrielles camerounaises exige une organisation et une logistique complexe. Des méthodes d'amélioration de ce système d'avertissement sont actuellement développées afin de le rendre plus efficace (intervention plus précoce contre la maladie) et moins lourd en terme d'organisation. Trois méthodes ont été évaluées: (i) un allégement du système d'avertissement biologique actuel en modifiant la méthode d'évaluation de la maladie, (ii) une détection présymptômatique de la maladie grâce à une analyse immuno-enzymatique (ELISA), (iii) une combinaison de données climatiques et biologiques (avertissement bio-climatique) pour améliorer le contrôle de la maladie. L'efficacité et la faisabilité de chaque système sont discutées. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Musa (bananes), Musa (plantains), Maladie fongique, Mycosphaerella fijiensis, Lutte intégrée, Avertissement agricole, Résistance aux maladies, Maladie des raies noires

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Abadie Catherine, CIRAD-FLHOR-BPA (CMR)
  • Peyrachon T., INA-PG (FRA)
  • Fouré Eric, CIRAD-FLHOR-BPA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/478392/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-05-02 ]