Agritrop
Accueil

Conditions de durabilité d'organisations de producteurs associant services financiers et appui technique agricole : évaluation des banques de semences de la Province de Pursat, Cambodge

Lesaint Sophie. 2001. Conditions de durabilité d'organisations de producteurs associant services financiers et appui technique agricole : évaluation des banques de semences de la Province de Pursat, Cambodge Montpellier : CNEARC, 173 p. Mémoire MSc : Développement agricole tropical : Centre national d'études agronomiques des régions chaudes

Mémoire
Texte intégral non disponible.

Résumé : Le Cambodge sort tout juste de plusieurs décennies de guerre civile, ayant entraîné une forte méfiance des populations vis-à-vis de toutes initiatives d'action collective. Pourtant, la production agricole représente encore 80 à 85% des emplois de la population cambodgienne. Face à l'ouverture récente sur l'économie de marché, la production du riz reste non autosuffisante au niveau national et le marché du riz est fortement concurrencé par les pays voisins, placés parmi les premiers exportateurs mondiaux. Progressivement, le Gouvernement Royal du Cambodge met en place des structures locales de développement pour appuyer les exploitations familiales dans le financement de leurs facteurs de production, mais les ressources humaines qualifiées et les sources financières manquent. La Province de Pursat présente de nombreuses contraintes au développement agricole: aléas climatiques (inondations et sécheresse), sols pauvres et acides, sous-utilisation des terres (mines anti-personnelles), faible développement des systèmes d'irrigation, services à l'agriculture peu développés et manque d'infrastructures. Pour faire face à ces contraintes, les agriculteurs développent des stratégies économiques complexes, associant plusieurs activités agricoles et extra-agricoles leur permettant de multiplier leurs sources de revenus. Dans ce contexte agricole difficile, l'OXFAM-Québec met en place, à partir de 1993, un programme de sécurité alimentaire duquel naissent les banques de semences, offrant en premier lieu aux agriculteurs des services de prêts de semences de riz et des activités de recherche participative, dans l'objectif d'améliorer la production rizicole. Progressivement, les banques de semences se complexifient et prennent sous leur tutelle des activités de prêts et de formations à l'élevage de porcs, de volaille, d'approvisionnement en buffles, en engrais. En 2000, elles sont au nombre de 8 et l'OXFAM-Québec envisage leur institutionnalisation, mais souhaite avant comprendre quelles sont les conditions de durabilité de ces structures. Nous avons ainsi réalisé une étude d'évaluation des banques de semences, en définissant tout d'abord leurs fonctionnements, puis en se penchant sur l'analyse des conditions de durabilité de ces organisations intégrant à la fois des services financiers et des appuis techniques. [...] En conclusion, les responsables des banques de semences orientent aujourd'hui leurs activités vers l'appui financier, du fait à la fois du poids de ce volet sur la durabilité de leurs structures et d'un sentiment de manque de maîtrise dans ce domaine, en vue de l'améliorer. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Association d'agriculteurs, Financement, Crédit, Prise de décision, Durabilité, Décentralisation, Organisation paysanne

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cambodge

Mots-clés complémentaires : Participation des populations

Classification Agris : E13 - Investissements, financement et crédit
E40 - Coopératives

Auteurs et affiliations

  • Lesaint Sophie, CNEARC (FRA)

Source : Cirad - Agritrop

Voir la notice (accès réservé à la Dist) Voir la notice (accès réservé à la Dist)

[ Page générée et mise en cache le 2018-10-02 ]