Agritrop
Home

Le secteur des productions animales en Afrique subsaharienne des indépendances à 2020. III. Prospectives de la demande et de l'offre pour 2020 et voies de réponse au nécessaire développement de l'élevage

Tacher Georges, Letenneur Léon. 2000. Le secteur des productions animales en Afrique subsaharienne des indépendances à 2020. III. Prospectives de la demande et de l'offre pour 2020 et voies de réponse au nécessaire développement de l'élevage. Revue d'Elevage et de Médecine Vétérinaire des Pays Tropicaux, 53 (4) : pp. 365-375.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
ID481848.pdf

Télécharger (71kB) | Preview

Titre anglais : Livestock sector in Sub-Saharan Africa, from the independences to 2020. III. Demand and supply projections for year 2020 and suggested responses to the necessary development of animal husbandry / Titre espagnol : El sector de la producciones animales en Africa sussahariana desde las independencias hasta 2020. III. Prospeccion de la demanda y de la oferta para 2020 vias de respuesta para el desarrollo necesario de la cria

Abstract : L'évolution des productions animales de 1964 à 1994 montre une diminution des protéines disponibles par habitant et par jour. Elle montre également une part faible de l'Afrique subsaharienne (Ass) dans le marché mondial des produits animaux. Les prospectives de 1994 à 2020 ont été faites en fonction d'un maintien du niveau de consommation actuelle, de la croissance démographique, du développement des villes et du niveau des revenus des ménages. Elles montrent que la consommation globale des viandes devrait croître de 3,9 p. 100 par an, celle des produits laitiers et des oeufs de 3,3 p. 100. L'offre, en fonction des ressources alimentaires disponibles pour l'alimentation des animaux, pourrait multiplier par 1,3 la production de viandes rouges, par 4,25 celle de viandes blanches, par 1,75 celle de lait et par 3,1 celle d'oeufs. Les consommations examinées par sous-régions indiquent plusieurs types de consommation et une grande diversité dans les quantités de protéines animales consommées par jour et par habitant allant de 4,2g en zone centrale à 13,8g dans la zone de l'Igad (Intergovernmental Authority on Drought). Les évolutions des consommations selon les produits montrent une forte augmentation des viandes blanches dans les régimes dans la plupart des zones. Ce bilan général de l'évolution de l'offre peut paraître pessimiste. Il ne doit pas occulter les efforts entrepris. En 30 ans, les productions de viande ont plus que doublé et les productions de produits laitiers ont été multipliées par 1,8. Pour prévoir la demande dans une génération, c'est-à-dire en 2020, trois facteurs qui influencent fortement sa croissance sont retenus: la démographie, l'urbanisation et l'élévation du niveau de vie. L'hypothèse selon laquelle la consommation individuelle de produits animaux en Afrique subsaharienne, où la sous-nutrition est déjà présente, ne peut continuer de baisser est également émise. Les facteurs d'évolution conditionnant l'offre sont passés en revue : ils portent sur les accords mondiaux sur le commerce et sur des facteurs propres à l'Ass (régionalisation...). Les conclusions développent l'obligation de l'intensification des productions animales qui passe par l'organisation des professionnels, la privatisation, les infrastructures. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Production animale, Consommation alimentaire, Tendance, Demande, Offre, Facteur de croissance

Mots-clés géographiques Agrovoc : Afrique au sud du Sahara

Classification Agris : L01 - Animal husbandry

Auteurs et affiliations

  • Tacher Georges, CIRAD-EMVT (FRA)
  • Letenneur Léon, CIRAD-EMVT-DIR (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/481848/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-04-23 ]