Agritrop
Home

Clonage positionnel du gène de résistance du riz correspondant au gène d'avirulenge ace1 de Magnaporthe grisea

Berruyer Romain, Nottéghem Jean-Loup, Tharreau Didier. 2001. Clonage positionnel du gène de résistance du riz correspondant au gène d'avirulenge ace1 de Magnaporthe grisea. In : 5e Congrès de la Société Française de Phytopathologie, Angers (France), 26 - 29 mars 2001. Programme et résumés des communications. SFP. Angers : INRA, Résumé, p. 99. Congrès de la Société Française de Phytopathologie. 5, Angers, France, 26 March 2001/29 March 2001.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : La reconnaissance entre le produit d'un gène d'avirulence et le produit du gène de résistance correspondant est une étape clé du déclenchement des mécanismes de défense chez les plantes. A ce jour seulement deux couples gène d'avirulence/gène de résistance correspondant ont été clonés: avrPto/Pto dans le couple Pseudomonas syringae pv tomato/tomate et avr-Pita/Pi-ta dans le couple Magnaporthe grisea/riz. Dans ces deux cas l'interaction entre les produits des deux gènes a été démontrée. La compréhension des premières étapes de l'interaction demeure donc très limitée. Récemment le gène d'avirulence Ace1 de Magnaporthe grisea a été cloné. Ce gène a été transféré par transformation à différentes souches, créant ainsi des couples de souches isogéniques au gène d'avirulence près. Ces couples permettent de détecter le gène de résistance correspondant à Ace1. En effet, si une souche sauvage est virulente sur une variété donnée et que la souche transformée est avirulente sur cette même variété, cela signifie que la variété porte le gène de résistance correspondant à Ace1. Ce gène de résistance a ainsi été détecté dans plusieurs variétés de riz dont IR64 et Bala. Ces deux variétés ont été utilisées en croisement par d'autres équipes. Des descendants et des cartes génétiques sont donc disponibles. En utilisant les couples de souches isogéniques décrits précédemment, nous avons étudié la ségrégation de la résistance correspondant à Ace1 dans la descendance des croisements IR64 x Azucena et Azucena x Bala. Dans les deux croisements une ségrégation pour un gène, localisé sur le chromosome 8 du riz, a été mise en évidence. Le clonage positionnel de ce gène de résistance a donc été entrepris. A partir de différentes cartes génétiques du riz, des marqueurs potentiellement proches du gènes de résistance ont été recherchés puis cartographiés dans le croisement IR64 x Azucena. Le gène a été placé entre deux marqueurs distants de 3 cM. Une banque BAC de la variété Nipponbare, ordonnée par fingerprinting, a été hybridée avec les marqueurs flanquant le gène de résistance. Deux contigs (série de clones BACs chevauchants) ont été identifiés. A partir des bacs extrêmes de ces deux contigs de nouveaux marqueurs ont été définis, placés sur la carte génétique et utilisés comme sonde sur la banque BAC. Un nouveau contig a été identifié, permettant un pas de marche supplémentaire. La recherche de marqueurs liés et la cartographie physique se poursuivent. Une fois la carte physique du locus établie, la recherche du gène de résistance sera réalisée par complémentation fonctionnelle. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Oryza, Gène, Magnaporthe grisea, Pouvoir pathogène, Clonage moléculaire, Carte génétique, Résistance aux maladies

Mots-clés complémentaires : Gène de résistance

Classification Agris : H20 - Plant diseases
F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Berruyer Romain, CIRAD-CA-CALIM (FRA)
  • Nottéghem Jean-Loup, ENSAM [Ecole nationale supérieure agronomique de Montpellier] (FRA)
  • Tharreau Didier, CIRAD-CA-CALIM (FRA) ORCID: 0000-0003-3961-6120

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/484688/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]