Agritrop
Home

Mission d'appui au Projet DECVAS (République Fédérale Islamique des Comores) pour la préparation du programme du volet cocotier de la phase II du projet, du 6 au 17 novembre 2001

Calvez Claude-Hervé. 2001. Mission d'appui au Projet DECVAS (République Fédérale Islamique des Comores) pour la préparation du programme du volet cocotier de la phase II du projet, du 6 au 17 novembre 2001. Montpellier : CIRAD-CP, 113 p. N° de rapport : CP_SIC 1429

Mission report
Full text not available from this repository.

Abstract : L'objectif de la "composante cocotier" de la phase 2 du Projet DECVAS est la mise en place d'un mécanisme pérenne et opérationnel d'approvisionnement en semences sélectionnées et en plants pour le renouvellement et la réhabilitation de la cocoteraie comorienne.Il a donc été défini, sur la durée du Projet (2002-2004), un programme qui devrait permettre: - de produire environ 98 250 plants de cocotiers (36 000 de Grands Locaux, 51 000 d'hybrides Nains Jaunes Malais x Grand Comores et 11 250 de Nains purs); - de mettre en place de nouveaux champs semenciers de cocotiers Grands (5 ha) et de Nains (4 ha) pour assurer sur le long terme un approvisionnement régulier en semences; - d'installer, dans les 3 îles, un réseau de pépiniéristes privés qui assureront, dans le cadre d'un contrat avec le Projet, la production des plants; - de former le personnel affecté à la conduite des champs semenciers et d'assurer la formation des pépiniéristes privés en charge de la production des plants. Au plan institutionnel, il est proposé que: - la gestion des champs semenciers (le choix et la sélection du matériel végétal, la plantation et la gestion agronomique et phytosanitaire des champs ainsi que la conduite des opérations de production de semences) soit supervisée par le secteur public, le Programme Cocotier de l'INRAPE qui bénéficiera d'un appui technique annuel d'un sélectionneur et d'un agronome du programme cocotier du CIRAD-CP; - La préparation des plants en pépinière soit confiée au secteur privé (pépiniéristes indépendants). Ces plants seront commercialisés selon un cahier des charges, ce qui permettra de contrôler la qualité des plants produits. Les pépiniéristes bénéficieront d'une formation assurée par l'INRAPE et par le CIRAD. Pour accompagner ce programme de réhabilitation de la filière cocotier, il est recommandé de mettre en place et de développer, dès que possible, des programmes complémentaires qui permettraient en particulier: - d'apporter un appui aux villageois pour l'intensification de la production de leurs cocoteraies, - de mettre en place des mesures pour la surveillance phytosanitaire des plantations, - et enfin d'aider les villageois à valoriser les produits et sous produits du cocotier (traitement de la bourre et de la coque, valorisation du bois et amélioration des techniques de fabrication artisanale d'huile et de lait de coco). (Résumé d'auteur)

Mots-clés géographiques Agrovoc : Comores

Classification Agris : E14 - Development economics and policies
F01 - Crop husbandry
F03 - Seed production

Auteurs et affiliations

  • Calvez Claude-Hervé, CIRAD-CP-COCOTIER (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/485450/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]