Agritrop
Home

Un partenariat agriculteur - chercheur dans un programme de création de variété de coton au Bénin : bilan de trois années de sélection

Sêkloka Emmanuel, Lançon Jacques, Djaboutou Mossibaou, Lewicki-Dhainaut Sylvie, Takpara Daouda, Assogba Luc, Orou Mousse Bio Io. 2001. Un partenariat agriculteur - chercheur dans un programme de création de variété de coton au Bénin : bilan de trois années de sélection. In : La sélection participative : impliquer les utilisateurs dans l'amélioration des plantes : actes de l'atelier MICAP, Montpellier, 5-6 septembre 2001. Hocdé Henri (ed.), Lançon Jacques (ed.). CIRAD-MICAP. Montpellier : CIRAD-MICAP, pp. 56-63. Atelier sur la sélection participative, Montpellier, France, 5 September 2001/6 September 2001.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID487621.pdf

Télécharger (988kB) | Preview

Abstract : La recherche béninoise a mis en place un programme d'amélioration génétique participative (AGP) en 1996 pour renforcer sa relation avec les organisations paysannes dans un contexte de libéralisation de la filière. Créée par un croisement panmictique de 14 variétés, une population génétiquement hétérogène a été échantillonnée et confiée à trois paysans dont les champs sont situés dans des zones agro-climatiques contrastées. Ceux-ci ont effectué deux cycles de sélection en 1997 et 1998. Parallèlement, les chercheurs ont aussi réalisé une sélection à partir de la même population source sur le Centre Permanent d'Expérimentation d'Okpara. Les populations sélectionnées sont évaluées et comparées à la population source et au témoin cultivé STAM 18A. Les essais sont conduits sur quatre centres permanents d'expérimentation proches des zones dans lesquelles la sélection a été réalisée. Le nord du Bénin a bénéficié d'une pluviométrie normale tandis que le centre a connu un arrêt prématuré des précipitations en fin de campagne. Les observations portent sur les caractéristiques morphologiques et agronomiques. Le pool génétique de départ (et ses resélections) paraît un peu plus productif et un peu plus précoce que le témoin. Ses capsules sont plus grosses bien que sa charge en capsules paraisse un peu plus faible. Avec les dispositifs (méthode, effectifs et pression de sélection) utilisés et après deux cycles, les producteurs - sélectionneurs (P-S) aboutissent à un progrès génétique faible en matière de productivité, bien que tout à fait comparables à celui obtenu par les chercheurs. Parmi les trois objectifs initialement visés, 1) l'interaction génotype x milieu n'a pas été maîtrisée, 2) les P-S ont amélioré leur niveau de compétences et 3) le partenariat semble solide. La maturité de ce partenariat permet d'envisager une complexification du dispositif et des méthodes de sélection utilisées pour accroître l'efficacité du programme. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
A50 - Agricultural research

Auteurs et affiliations

  • Sêkloka Emmanuel, INRAB (BEN)
  • Lançon Jacques, CIRAD-CA-COTON (FRA)
  • Djaboutou Mossibaou, INRAB (BEN)
  • Lewicki-Dhainaut Sylvie, CIRAD-CA-COTON (BEN)
  • Takpara Daouda, FUPRO (BEN)
  • Assogba Luc, FUPRO (BEN)
  • Orou Mousse Bio Io, FUPRO (BEN)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/487621/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]