Agritrop
Home

Equivalents lait et rendements laitiers : modes calcul et utilisation

Meyer Christian, Duteurtre Guillaume. 2001. Equivalents lait et rendements laitiers : modes calcul et utilisation. In : Marchés urbains et développement laitier en Afrique subsaharienne : actes de l'atelier international, 9-10 septembre 1998, Montpellier, France = Urban markets and milk development in Subsaharan Africa. Duteurtre Guillaume (ed.), Meyer Christian (ed.). CIRAD-EMVT, CIRAD. Montpellier : CIRAD, pp. 43-53. (Colloques) Atelier international Marchés urbains et développement laitier en Afrique subsaharienne, Montpellier, France, 9 September 1998/10 September 1998.

Paper without proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID487863.pdf

Télécharger (4MB)

Abstract : Pour des besoins statistiques, il peut être parfois utile de comparer des quantités de produits laitiers entre elles en les ramenant à des quantités équivalentes de lait. Pour cela, des coefficients de conversion sont utilisés. Il existe 2 types de coefficients: les équivalents lait (EL) et les rendements. Le calcul des équivalents lait se base sur la composition du lait et des produits laitiers. Les équivalents lait sont en général utilisés pour comparer entre elles des quantités de produits différents: du lait, du beurre, du fromage, etc. Ils sont un rapport et n'ont donc pas d'unité. Les quantités équivalentes de lait s'expriment en litre EL ou en kg EL. Les coefficients de conversion en équivalents lait les plus utilisés sont ceux fondés sur la matière sèche. Leur valeur est de l'ordre de 2 pour les laits condensés, 2 pour les fromages frais, 4,4 pour les fromages secs, 6,6 pour le beurre solide, 8 pour l'huile de beurre et 7,6 pour les laits en poudre. Comme les autres coefficients de conversion en équivalent lait fondés sur la matière grasse, la matière sèche non grasse ou combinée, ces coefficients sont toujours biaisés. Les rendements se réfèrent plutôt à l'efficacité des procédés de fabrication. Ils servent à estimer les quantités de lait ayant été réellement utilisées pour la fabrication des produits, en particulier quand une partie de la matière sèche n'est pas commercialisée. Ils s'expriment en général en litres de lait par kg de produit. Leur valeur est de l'ordre de 5 pour les fromages frais, 10 pour les fromages secs, 22 pour le beurre, 25 pour l'huile de beurre (beurre liquide), 7,6 pour les laits en poudre. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : U10 - Mathematical and statistical methods

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/487863/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]