Agritrop
Home

Etude de la fabrication traditionnelle du beurre au Tchad

Roy Laurent, Gauthier Jérôme, Aboubakar Mahamat, Le Masson Alain. 2001. Etude de la fabrication traditionnelle du beurre au Tchad. In : Marchés urbains et développement laitier en Afrique subsaharienne : actes de l'atelier international, 9-10 septembre 1998, Montpellier, France = Urban markets and milk development in Subsaharan Africa. Duteurtre Guillaume (ed.), Meyer Christian (ed.). CIRAD-EMVT, CIRAD. Montpellier : CIRAD, pp. 135-144. (Colloques) Atelier international Marchés urbains et développement laitier en Afrique subsaharienne, Montpellier, France, 9 September 1998/10 September 1998.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID487908.pdf

Télécharger (1MB) | Preview

Abstract : Etude de la fabrication traditionnelle du beurre au Tchad, Le volet final de l'Action thématique programmée intitulée: Le lait et les produits laitiers traditionnels dans l'approvisionnement des villes africaines a été consacré au Tchad à l'amélioration des modes de conservation du lait et à l'amélioration des rendements de transformation des produits laitiers. Après l'évaluation du rendement beurrier actuel de la méthode traditionnelle, cette étude est consacrée aux tests de techniques de barattage permettant d'améliorer le rendement beurrier. Pour la méthode de fabrication traditionnelle du beurre, avec 6 l de lait, le rendement beurrier moyen obtenu est de 67,8% pour une durée de barattage de 35,4 minutes. Ont été déterminés également les principaux paramètres influençant le rendement beurrier: un taux de remplissage de la buxa inférieur à 40% et la teneur en matière grasse du lait la plus élevée possible en choisissant le lait des vaches en fin de lactation pour la fabrication du beurre, Deux techniques améliorées ont été testées: l'introduction d'un agitateur à palettes dans la buxa et l'abaissement de la température de la buxa en l'entourant d'un linge humide. La technique de l'agitateur interne permet de diminuer le temps de barattage de 10,5 minutes. En revanche, les essais effectués avec la seconde méthode n'ont pas permis de mettre en évidence une diminution significative de la température entraînant une amélioration du rendement beurrier. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : L50 - Animal physiology and biochemistry

Auteurs et affiliations

  • Roy Laurent
  • Gauthier Jérôme, CIRAD-EMVT-PPA (FRA)
  • Aboubakar Mahamat, Laboratoire de Farcha (TCD)
  • Le Masson Alain, CIRAD-EMVT-PPA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/487908/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]