Agritrop
Home

Modèle macro-économique à dominante agricole pour l'analyse de l'impact du changement climatique et des effets des politiques en terme d'efficacité et d'équité : rapport de fin d'étude au GICC, 28 février 2002

Gérard Françoise, Piketty Marie-Gabrielle, Boussard Jean-Marc, Christensen Ane-Kathrine, Fallot Abigaïl, Voituriez Tancrède, Desalos Caroline, Maunier Nicolas, Provo Véronique. 2002. Modèle macro-économique à dominante agricole pour l'analyse de l'impact du changement climatique et des effets des politiques en terme d'efficacité et d'équité : rapport de fin d'étude au GICC, 28 février 2002. Nogent-sur-Marne : CIRAD-AMIS, 121 p. N° de rapport : CIRAD-AMIS N° 10/2002

Technical and research document
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents jusqu'au 31 December 2999.
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_488449.pdf

Télécharger (553kB)

Abstract : Dans les discussions qui tournent autour de l'effet de serre, de ses conséquences économiques et des meilleurs moyens d'en éviter les inconvénients, il est nécessaire de disposer de moyens synthétiques d'analyse économique, susceptibles de décrire les conséquences de telle ou telle politique. Les "modèles d'équilibre général calculables" qui permettent de retracer les interactions entre de multiples centres de décisions, agissant chacun de leur côté dans leur intérêt égoïste, constituent pour cela des instruments irremplaçables. Ils permettent de construire des "modèles" -c'est-à-dire des programes informatiques basés sur des ensembles d'équations mathématiques cohérentes entre elles, dont certaines au moins des variables sont supposées se comporter comme les objets correspondants du monde réel- de l'économie nationale ou mondiale, modèles sur lesquels il est possible de se rendre compte des effets (parfois imprévus) des politiques que l'on envisage. Il existe actuellement de nombreux instruments de ce type en service dans différentes agences nationales ou internationales. On peut cependant s'interroger sur les hypothèses de base sur lesquelles ils reposent. Or il est clair que leurs résultats (et la fiabilité de ceux-ci pour en déduire des politiques) dépendront beaucoup de ces hypothèses. Le travail présenté ici consistait à essayer de construire un "nouveau modèle", basé sur des hypothèses alternatives à celles qui sont habituellement retenues, et, cependant, tout aussi plausibles. Les originalités du modèle présenté ici concernent : 1) la distinction entre "les riches" et "les pauvres" (habituellement confondus dans une catégorie indistincte "ménages") ; 2) l'existence d'anticipations imparfaites (habituellement, dans ce type de modèle, on fait l'hypothèse que les décisions de production courantes sont prises sur la base des prix d'équilibre courants. Ici, on admet qu'il existe un délai entre l'observation des prix et la réalisation des offres sur le marché) ; 3) en conséquence, la prise en compte des comportements "d'évitement des risques" de la part des décideurs ; 4) une représentation détaillée du marché des capitaux, permettant en particulier d'envisager différents scénarios de plus ou moins grande volatilité des prix (tant pour les produits que pour les titres), en particulier des prix des droits de polluer. Les données sont (pour l'essentiel) les mêmes que celles des modèles standards, en particulier GTAP, à qui nous avons emprunté la plus grande partie de ses informations. Ceci aura pour avantage, outre un coût faible, de ne pas faire dépendre les conclusions alternatives de "différences dans les données". Cependant, quelques données "fraiches" ont été élaborées pour l'occasion. En particulier, les données GTAP relatives aux "ménages" ont été ventilées dans chaque pays entre "riches" et "pauvres". Les résultats sont plus difficiles à obtenir que prévu, parce que les temps de calcul sont énormes, ce qui interdit l'exploration fréquente de nombreuses variantes. Cependant, la comparaison des résultats obtenus avec la réalité observée au cours des dix dernières années permet de donner un minimum de crédibilité aux "faits stylisés" extraits de ce modèle. Il est important, de ce point de vue, de noter que ce modèle est l'un des rares de son espèce, du fait de ses caratéristiques dynamiques, à pouvoir subir cette épreuve de la comparaison avec des chiffres relevés dans des annuaires statistiques. Le présent document présente le modèle ainsi réalisé, avec ses principales équations, et en donne un "listing" dans le langage de programmation GAMS (un standard de la profession). (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Modèle mathématique, Analyse macroéconomique, Politique agricole, Aide à la décision, Environnement socioéconomique, Traitement des données, Application des ordinateurs, Commerce intérieur, Commerce international, Modèle dynamique, Impact sur l'environnement

Classification Agris : U10 - Mathematical and statistical methods
E10 - Agricultural economics and policies

Auteurs et affiliations

  • Gérard Françoise, CIRAD-AMIS-ECOPOL (FRA)
  • Piketty Marie-Gabrielle, CIRAD-AMIS-ECOPOL (BRA)
  • Boussard Jean-Marc, INRA (FRA)

Contributeurs et affiliations

  • Christensen Ane-Kathrine, Sygma (FRA) - collaborateur
  • Fallot Abigaïl, CIRAD-AMIS-ECOPOL (FRA) ORCID: 0000-0002-7526-6917 - collaborateur
  • Voituriez Tancrède, CIRAD-AMIS-ECOPOL (FRA) - collaborateur
  • Desalos Caroline, ISAB (FRA) - collaborateur
  • Maunier Nicolas, Université de Paris-Nanterre (FRA) - collaborateur
  • Provo Véronique, Institut des hautes études internationales (FRA) - collaborateur

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/488449/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]