Agritrop
Accueil

Ni planification locale, ni aménagement du territoire : pour une nouvelle approche de la planification territoriale

D'Aquino Patrick. 2001. Ni planification locale, ni aménagement du territoire : pour une nouvelle approche de la planification territoriale Géographie, Economie, Société, 3 (2) : 279-299.

Article de revue ; Article de revue à comité de lecture
Texte intégral non disponible.

Titre anglais : Neither participatory planning, nor top-down planning: towards a new bottom-up approach

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Economie-gestion; Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Résumé : La "planification à la base" est encore un concept relativement nouveau, qui n'a quasiment été exploré que dans les deux seules voies d'une expertise technique condescendante ou d'un militantisme anti-institutionnel, voire localiste. Ces quatre dernières décennies ont pourtant connu de considérables évolutions dans la prise en compte des faits locaux. Cependant, le poids des acteurs locaux sur les politiques locales de développement reste généralement trop faible, y compris au sein même des nouvelles démarches, approches participatives, programmes de développement local ou politiques de décentralisation. En fait, le concept de la participation paraît inadapté dans le cas de l'appui à l'émergence d'une dynamique locale responsable de gestion et un nouveau type de planification semble à construire, qui ne reproduirait ni les erreurs technicistes et localistes de la planification locale participative ni les approches descendantes et administratives des politiques actuelles de décentralisation. Ainsi, pour la Planification Territoriale Ascendante, l'enjeu essentiel n'est pas de transférer des méthodes de diagnostic et de planification, mais de donner aux acteurs les moyens de parcourir eux-mêmes de façon réellement endogène tout le processus intellectuel et pratique qui aboutit à ce besoin d'analyse et de planification. La démarche se focalise donc sur un processus ascendant du local vers le global et sur l'apprentissage d'une dynamique plutôt que sur la réalisation de produits techniques. Ainsi, face à la variabilité et l'incertitude du "complexe-teriitoire", la Planification Territoriale Ascendante ne choisit pas de construire des modèles évaluant les futurs possibles et des théories explicatives ou de fournir des outils de contrôle de la situation. Elle cherche simplement à favoriser un processus de négociation concertée qui s'appuie sur une représentation consensuelle et surtout endogène du territoire et de son futur, à ré-ajuster à chaque étape. La planification n'est donc pas alors envisagée ici comme un choix collectif parmi une série de trajectoires possibles, mais comme l'appui à un pilotage à vue par la société locale, dont les mouvements de direction sont explicitement motivés par des choix de valeurs et de futur, toujours utopiques car non prévisibles, mais fruits dune réflexion concertée permanente. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Planification régionale, Décentralisation, Développement régional, Gestion des ressources

Mots-clés complémentaires : Développement local, Participation des populations

Classification Agris : E14 - Economie et politique du développement
E90 - Structure agraire

Auteurs et affiliations

  • D'Aquino Patrick, CIRAD-TERA-SAV (SEN)

Autres liens de la publication

  • Document en bibliothèque
  • Localisation du document : CD_BR9187 [(Bibliothèque de Lavalette)] ; BA_BR1884 [(Bibliothèque de Baillarguet)]

Source : Cirad - Agritrop

Voir la notice (accès réservé à la Dist) Voir la notice (accès réservé à la Dist)

[ Page générée et mise en cache le 2018-10-02 ]