Agritrop
Home

Rotation banane-canne-banane. Un système de production prometteur sur la région de Capesterre : Programme européen DOCUP 2000-2006. Contrat d'entreprise du Cirad-Ca - 1ère tranche. Programme de travaux d'appui au développement de la canne à sucre. Rapport d'activités année 1

Poser Christophe, Monsaingeon Timothée. 2002. Rotation banane-canne-banane. Un système de production prometteur sur la région de Capesterre : Programme européen DOCUP 2000-2006. Contrat d'entreprise du Cirad-Ca - 1ère tranche. Programme de travaux d'appui au développement de la canne à sucre. Rapport d'activités année 1. Montpellier : CIRAD-CA, 48 p.

Technical and research document
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID490476.pdf

Télécharger (19MB) | Preview

Abstract : La culture intensive mécanisée "banane sur banane" sur la Région de Capesterre est à l'origine d'une dégradation physico-chimique du sol (semelle de labour, compaction, anoxie...) et de l'émergence de parasites telluriques (nématodes, charançons...) dont l'activité fait baisser les rendements et la longévité des bananeraies. Or, les pressions environnementales fortes obligent a réduire l'utilisation des pesticides usuels. Dans une conjoncture de concurrence peu propice aux investissements, la filière banane guadeloupéenne est fragilisée. L'introduction de la culture de la canne dans le système de production bananier guadeloupéen semble être une solution intéressante tant au niveau agronomique qu'économique. Depuis 1998 près de 200 ha sous banane sont concernés par ce schéma de rotation et les premiers résultats de rotation banane canne banane sont encourageants. Outre l'aspect assainissant visà vis des parasites telluriques (en cours d'étude au Cirad-Flhor), l'introduction d'un cycle court de canne à sucre permet de réduire d'ores et déjà de près de 25% la charge polluante. Par ailleurs, des études sont entamées afin de vérifier l'effet améliorateur de la canne sur la structure du sol. Economiquement cette pratique est préférable à la solution improductive de la jachère enherbée, puisque les conditions climatiques sont propices à la production de canne pour les distilleries, la sucrerie et même à la production de boutures de qualité. Alliée à de hauts rendements (près de 110 t/ha de moyenne), l'introduction de la canne à sucre dans le système de production bananier semble très prometteuse. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Musa (bananes), Saccharum, Rotation culturale, Valeur économique, Commerce international, Enquête sur exploitations agricoles, Cartographie, Simulation, Modèle, Rendement des cultures, Possibilité de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Guadeloupe

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

  • Poser Christophe, CIRAD-CA-Canne à sucre (GLP)
  • Monsaingeon Timothée

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/490476/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-08-17 ]