Agritrop
Home

Action du fosétyl d'aluminium sur la simulation des défenses naturelles de la vigne

Bonomelli Alexandra, Franchel Jérôme, Mercier Laurence, Mauro Marie-Claude, Boulay Michel. 2002. Action du fosétyl d'aluminium sur la simulation des défenses naturelles de la vigne. In : Journées Jean Chevaugeon : IVe rencontres de phytopathologie - mycologie du 13 au 17 mars 2002. [Résumés]. CIRAD-MIDEC, INRA, CNRS, SFP. Montpellier : CIRAD, Résumé, 1 p. Journées Jean Chevaugeon, Rencontres de phytopathologie-mycologie. 4, Aussois, France, 13 March 2002/17 March 2002.

Poster
Full text not available from this repository.

Abstract : Introduit en Europe au cours de la seconde moitié du 19ème siècle, le mildiou (Plasmopara viticola) sévit actuellement dans presque tous les vignobles du monde et constitue un problème majeur en viticulture. Le but de ce travail est d'augmenter la tolérance au mildiou du cépage Chardonnay afin de diminuer l'utilisation de fongicides au vignoble. Cet objectif entre dans le cadre de la mise en place de la viticulture raisonnée en Champagne. Pour cela, une approche basée sur l'activation des défenses naturelles de la vigne au moyen de substances élicitrices a été entreprise. Notre étude a porté sur le fosétyl-A1 ou aluminium tris-O-éthyl phosphonate. Alors qu'il est utilisé au vignoble en association avec divers fongicides de contact depuis plus de 25 ans pour lutter contre le mildiou, aucun phénomène de résistance ni de perte d'efficacité du produit n'a été signalé à ce jour. Il est de plus très rapidement dégradé dans les sols et dans la plante. Son mode d'action, très étudié dans les années 80, reste encore controversé: il agirait de manière directe contre les Oomycètes de part sa toxicité, et/ou de manière indirecte par stimulation des défenses de la plante. Les études sur la vigne réalisées jusqu'à maintenant portaient essentiellement sur les composés phénoliques et les phytoalexines. Les connaissances actuelles sur les mécanismes de défenses de la vigne et les outils disponibles nous ont conduit à chercher à identifier plus précisément les réactions de défenses induites par le fosétyl-A1. Nous avons voulu vérifier si le fosétyl-A1 seul pouvait induire des défenses ou si, associe a un stress, il permettait une potentialisation des défenses. Ces études ont été abordées du point de vue biochimique (activités enzymatiques, HPLC) et moléculaire (RT-PCR quantitative en temps réel). Enfin, des tests de protection contre le mildiou et des observations microscopiques ont été effectués. Ces études ont été menées en parallèle sur un cépage de Vitis vinifera sensible au mildou (cv. Chardonnay) et sur un cépage tolérant de Vitis rupestris (cv. Rupestris du Lot). Chez V. rupestris, une concentration importante en tannins catéchiques est détectée au niveau des feuilles saines. Après infection, on observe un faible développement des sporangiophores chez V. rupestris et une sporulation abondante chez le Chardonnay. Des protéines PR s'accumulent chez les deux cépages, ainsi que du resvératrol (principale phytoalexine de la vigne) chez le cépage tolérant, mais de manière beaucoup plus faible que suite à une exposition aux UV. La pulvérisation d'Aliette® (produit formulé contenant 80% de fosétyl-A1) entraîne une forte réduction de la fréquence et de l'intensité de sporulation de P. viticola sur les feuilles de Chardonnay, accompagnée de l'apparition d'une réaction de type HR-like. Des anneaux de fluorescence bleu vif (probablement dûs au resvératrol) sont alors observés en lumière UV autour des stomates, lieux de pénétration de P. viticola. Chez les deux cépages, l'Aliette® seul permet d'induire des réactions de défense (protéines PR, resvératrol) de manière faible mais significative. Appliqué en combinaison avec un autre stress, il permet de potentialiser certaines défenses. Ce travail nous a permis d'avoir une image globale des effets du fosétyl-A1 sur la vigne et servira de référence pour étudier d'autres éliciteurs potentiels. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Vitis vinifera, Plasmopara viticola, Résistance aux maladies

Mots-clés complémentaires : Stimulation

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Bonomelli Alexandra, Moët et Chandon (FRA)
  • Franchel Jérôme, Moët et Chandon (FRA)
  • Mercier Laurence, Moët et Chandon (FRA)
  • Mauro Marie-Claude, Moët et Chandon (FRA)
  • Boulay Michel, Moët et Chandon (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/490753/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]