Agritrop
Home

Enjeux socio-économiques du maraichage en zone de plantation : le cas de la tomate dans la région du centre-est de Côte d'Ivoire

Tujague Laurence. 2001. Enjeux socio-économiques du maraichage en zone de plantation : le cas de la tomate dans la région du centre-est de Côte d'Ivoire. Toulouse : Université de Toulouse-Le Mirail, 93 p. Thèse de doctorat : Etudes rurales. Mention sociologie : Université de Toulouse-Le Mirail

Thesis
Full text not available from this repository.

Encadrement : Guillermou, Yves

Abstract : L'évolution de l'organisation sociale Agni ainsi que les étapes migratoires ont accompagné l'émergence et le développement du système de plantation. Par la suite, l'augmentation de la population Abidjanaise a engendré l'expansion des cultures vivrières commerciales. Aujourd'hui les changements socio-économiques et plus particulièrement les difficultés qui se manifestent en économie de plantation dans le Centre-Est constituent des conditions à un processus de diversification agricole. Entre tradition et modernité les conditions d'appropriation et d'utilisation des terres et de la main d'oeuvre engagent de nouveaux acteurs sur les plantations et de nouveaux enjeux socio-économiques. De nouvelles conditions et contraintes de production apparaissent pour les exploitants qui cherchent à cultiver les tomates. Le coût des intrants et les difficultés qui se manifestent au niveau de la mise en marché des tomates, engendrent des systèmes de production hétérogènes et une production irrégulière. Une typologie des exploitations productrices de tomate classées en fonction des pratiques identifiées à partir des résultats technico-économiques, des contraintes, des ressources et enfin les affectations de revenu, a mis en évidence les inégalités entre les différents exploitants. Les paramètres socio-démographiques (sexe, âge, lieu d'origine) se sont avérés particulièrement pertinents pour distinguer les finalités et les logiques des différents producteurs. L'étude de ces logiques nous a par ailleurs permis de considérer que les producteurs appréhendent différemment la notion d'autonomisation sociale et économique. Les rapports de pouvoir traditionnels se reproduisent dans la culture de tomate et se manifestent au niveau de l'accès aux bas-fonds. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : E50 - Rural sociology

Auteurs et affiliations

  • Tujague Laurence, CIRAD-FLHOR-PRH (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/508206/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]