Agritrop
Home

Etude de la variabilité génétique du genre Ananas : apport des marqueurs moléculaires pour l'analyse de matériel issu de prospection

Duval Marie-France. 2002. Etude de la variabilité génétique du genre Ananas : apport des marqueurs moléculaires pour l'analyse de matériel issu de prospection. Montpellier : UM2, 157 p. Thèse de doctorat : Biologie intégrative : Université Montpellier 2

Thesis
Full text not available from this repository.

Encadrement : Hamon, Perla

Abstract : Sept espèces sont définies dans le genre #Ananas#, dont #Ananas comosus#, cultivée pour le fruit. Le marché international est dominé par une variété, la Cayenne Lisse. Cette situation fragilise la production et renforce l'intérêt d'une bonne gestion des ressources génétiques. L'objectif de ce travail était de préciser la constitution des pools géniques primaire et secondaire de l'ananas, d'étudier l'organisation de la diversité inter et intra-spécifique, et de tenter de reconstituer l'histoire de l'évolution et de la domestication. Le matériel végétal étudié provient des collections française et brésilienne et de prospections. Le polymorphisme de restriction de fragments d'ADN chloroplastique amplifiés (PCR/RFLP), et l'hybridation de sondes homologues sur fragments restreints de l'ADN total (RFLP) ont été utilisés pour étudier l'échantillon. Les analyses de diversité montrent une relation de parenté étroite entre #Ananas# et le genre mono-spécifique voisin, #Pseudananas# (2n=4x=100). La diversité de l'ensemble #Ananas#-#Pseudananas# est structurée en trois groupes: deux géographiquement définis au Sud-Est et au Nord-Ouest du sous-continent, et un plus ubiquiste incluant tous les #Ananas ananassoides#. Des divergences entre les résultats obtenus avec les deux types de marqueurs mettent en évidence l'existence d'un flux génique entre ces trois groupes, le troisième jouant un rôle central. Quatre morphotypes sauvages et des populations hybrides ont été décrits. Ces résultats sont mis en parallèle avec les connaissances sur l'évolution paléo-climatique de la région pour reconstruire l'évolution de l'ananas. Les liens de parenté entre #Ananas ananassoides# et les trois espèces cultivées ont été établis. Les représentants d'#Ananas lucidus#, cultivé pour la fibre, en sont directement issus et ont été domestiqués de façon convergente. #Ananas bracteatus#, cultivé comme haie vive, est un hybride avec le groupe Sud-Est. Une des formes sauvages d'#Ananas ananassoides# trouvée dans l'Est des Guyanes est à l'origine de la domestication de la forme cultivée pour le fruit. Les données de prospection et de diversité indiquent l'existence d'un centre de diversification d'#Ananas comosus# à l'Ouest de l'Amazonie. Ces résultats permettent d'envisager une réorganisation des collections en fonction de la structure de la diversité. La gestion raisonnée des ressources génétiques pour l'amélioration peut être optimisée en tenant compte des connaissances acquises sur l'origine et la variabilité des formes cultivées. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Ananas (genre), Ananas comosus, Ressource génétique, Marqueur génétique, Évolution, Domestication, Variation génétique, Taxonomie

Mots-clés géographiques Agrovoc : Brésil, Amérique du Sud, Amazonie

Mots-clés complémentaires : Ananas bracteatus, Pseudananas, Variabilité génétique

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Duval Marie-France, CIRAD-FLHOR-ARF (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/510032/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-06 ]