Agritrop
Home

Les exploitations agricoles dans les terroirs de référence du PRASAC au Cameroun. Résultats de l'enquête exhaustive réalisée entre mars et mai 2000

Havard Michel, Enam Jean, Abakar Oumarou. 2000. Les exploitations agricoles dans les terroirs de référence du PRASAC au Cameroun. Résultats de l'enquête exhaustive réalisée entre mars et mai 2000. N'Djamena : PRASAC, 24 p.

Technical and research document
Full text not available from this repository.

Abstract : Le recensement annuel des exploitations agricoles des cinq terroirs PRASAC du Nord Cameroun (Balaza Domayo, Fignolé, Gadas, Mafa Kilda, Mowo) alimente une base de données dont les caractéristiques principales sont décrites et commentées dans ce document. Le recensement 2000 donne 899 exploitations agricoles ayant cultivé en 1999/2000 pour une population totale de 4935 individus dont 2734 actifs agricoles. Les caractéristiques moyennes des exploitations recensées sont : 5,5 personnes, 3 actifs, 2,3 ha cultivés (le coton, le sorgho, le muskwari, le mais et l'arachide représentent 97% de ces surfaces). Le muskwaari est cultivé dans les terroirs de l'Extrême-Nord, et le mais dans ceux du Nord. La traction animale est développée à Mowo et Gadas, et limitée dans les autres terroirs. 10% des exploitations sont dirigées par des femmes, 39% sont équipées en traction animale, 61% pratiquent l'élevage. 62% des chefs d'exploitation sont catholiques ou protestants et 43% ont été scolarisés. L'utilisation des outils et facteurs de production varie suivant les terroirs. Le recours à la main d'oeuvre salariée est généralisé à Balaza Domayo et répandu à Mafa Kilda. Les prestations de traction animale, principalement le labour, sont payantes à Fignolé et pour une partie à Mafa Kilda. L'entraide gratuite, que ce soit pour la main d'oeuvre ou la traction animale, est généralisée à Mowo et Gadas. Les rendements des principales spéculations sont faibles. Ils décroissent des terroirs du Nord (Mafa Kilda, Fignolé) à ceux de l'Extrême-Nord (Balaza Domayo, Gadas et Mowo) suivant le gradient pluviométrique. L'utilisation de la fumure minérale diminue des terroirs du Nord vers ceux de l'Extrême-Nord. Les exploitations tirent leurs revenus de l'agriculture (80%), des activités extra-agricoles (14%) et de l'élevage (6%). Le bilan économique moyen estimé est de 49 000 Fcfa par an et par personne, soit 270 000 Fcfa par exploitation. Celui de Mafa Kilda est de 30% supérieur à la moyenne, et ce terroir dépense aussi par exploitation deux fois plus pour les intrants que les autres. A Gadas et Mowo, la production moyenne de céréales ne permet pas d'assurer la sécurité alimentaire des familles. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Exploitation agricole, Enquête, Banque de données, Typologie, Système de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Mots-clés complémentaires : Terroir

Mots-clés géographiques complémentaires : Cameroun nord

Classification Agris : E20 - Organization, administration and management of agricultural enterprises or farms
E90 - Agrarian structure

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/510477/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-07 ]