Agritrop
Home

Les externalités positives dans les systèmes irrigués rizicoles des tropiques humides et la question des usages et tarification de l'eau

Renault Daniel, Montginoul Marielle. 2002. Les externalités positives dans les systèmes irrigués rizicoles des tropiques humides et la question des usages et tarification de l'eau. In : La gestion des périmètres irrigués collectifs à l'aube du XXIe siècle, enjeux, problèmes, démarches : actes de l'atelier du Pcsi, 22-23 janvier 2001, Montpellier, France. Garin P. (ed.), Le Gal Pierre-Yves (ed.), Ruf Thierry (ed.). CEMAGREF, CIRAD, IRD. Montpellier : CIRAD, pp. 181-191. (Colloques) ISBN 2-87614-480-8 Atelier du PCSI (Programme Commun Systèmes Irrigués) sur la gestion des périmètres irrigués collectifs. 1, Montpellier, France, 22 January 2001/23 January 2001.

Paper with proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID510577.pdf

Télécharger (682kB) | Preview

Titre anglais : Positive externalities in rice based system of the humid tropics : issues for water uses management and water charging

Abstract : L'existence d'externalités importantes, conséquence d'une présence d'eau permanente sur l'ensemble des parcelles rizicoles, complexifie l'application du principe "l'usager paye l'eau" sur les systèmes rizicoles des tropiques humides. Sur un périmètre du Sri Lanka, la consommation réelle des cultures par évapotranspiration (internalité) ne s'élève qu'à 23% de la disponibilité nette en eau sur le périmètre (eau d'irrigation plus précipitation), alors que les usages induits (externalités positives pour la plupart) sont estimés à 61% du total. La part restante 16% est considérée comme perdue. La présence de multiples usages de l'eau, l'absence de liberté pour l'usager d'influer le service par ces pratiques au champ et le manque de moyen de coercition pour le gestionnaire sont des handicaps majeurs pour le succès d'une gestion de type service, liant le service de l'eau à des procédures spécifiques de facturation pour chaque usage sur le périmètre. Dans cette étude, on considère une alternative fondée sur la notion de communauté vivant sur le périmètre comme bénéficiaire de la gestion de l'eau. Le principe de faire supporter par l'ensemble de la population le coût de l'irrigation est considéré comme une option envisageable. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Périmètre irrigué, Riz irrigué, Besoin en eau, Coût

Classification Agris : P10 - Water resources and management

Auteurs et affiliations

  • Renault Daniel, CNEARC (FRA)
  • Montginoul Marielle, CEMAGREF (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/510577/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-06 ]