Agritrop
Home

Impacts des feux annuels sur la végétation et les sols des savanes du centre de la Côte d'Ivoire

Louppe Dominique, Oliver Robert. 2004. Impacts des feux annuels sur la végétation et les sols des savanes du centre de la Côte d'Ivoire. In : Gestion de la biomasse, érosion et séquestration du carbone. Séquestration du carbone et érosion des sols = Land use, erosion and carbon sequestration. 2. Soil erosion and carbon sequestration. Roose Eric, De Noni Georges, Prat Christian, Ganry Francis, Bourgeon Gérard. IRD, CIRAD-AMIS-AGRONOMIE. Paris : IRD, pp. 80-95. (Bulletin du réseau érosion, 23) Colloque international sur l'influence de la gestion de la biomasse sur l'érosion et la séquestration du carbone, Montpellier, France, 23 September 2002/28 September 2002.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID510985.pdf

Télécharger (4MB) | Preview

Titre anglais : Impacts of repeated fires on savannas'soils of the center of Côte d'Ivoire

Abstract : Les "parcelles feux d'Aubréville" sont installées dans la forêt de Kokondékro, à 10 kilomètres au sud de Bouaké dans le centre de la Côte d'Ivoire. Elles constituent un dispositif expérimental unique au monde dans lequel l'effet des feux de brousse annuels sur la végétation est étudié depuis 1936. La protection intégrale contre les feux y est comparée aux effets des feux annuels: les feux précoces sont allumés au début de la saison sèche (15 décembre) et les feux tardifs en fin de saison sèche (10 mars). Les trois parcelles couvrent chacune deux hectares. Au tout début, l'ensemble du dispositif était un champs de coton laissé en jachère pendant sept ans et parcouru par les feux. Après 60 années d'expérimentation, la parcelle en protection intégrale supporte une forêt secondaire dense semi-décidue. Les feux tardifs ont créé une "steppe" surmontée d'arbres vieillissants car les régénérations de ligneux sont inexistantes. Les feux précoces ont permis à une forêt dense de se reconstituer sur les sols les plus riches et à une savane boisée de se maintenir ailleurs. Le sol est de type ferrallitique. Sur chacune des trois parcelles, un échantillon composite de sol (5 carottes) a été prélevé pour l'horizon 0-15 cm. Une sixième carotte de sol non "perturbé" a été prélevée pour effectuer des mesures de porosimétrie au mercure. La parcelle protégée présente logiquement les teneurs les plus élevées et le complexe absorbant le mieux fourni notamment pour Mg et K. Toutes les parcelles sont pauvres en P assimilable. Le taux de matière organique passe de 3,32% pour la protection intégrale à 2,63% pour le feu tardif et 1,79% pour le feu précoce (savane). Le rapport C/N évolue dans le même sens. Globalement, les sols des parcelles "brûlées" sont moins poreux et présentent par rapport à la parcelle protégée 1) une microporosité plus importante, 2) une mésoporosité plus importante avec une supériorité du feu précoce et 3) une baisse de la macroporosité de l'ordre de 50%. La séquestration du carbone dans le sol et la végétation, en 60 ans, est de l'ordre de 1,8 T/ha/an dans la parcelle protégée, 0,33 T/ha/an avec les feux précoces et de - 0,18/T/ha/an dans le cas des feux tardifs. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Savane, Brûlage dirigé, Incendie de forêt, choix de la date, Végétation, Propriété physicochimique du sol, Matière organique du sol, Système poral du sol

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Feu précoce, Feu tardif

Classification Agris : F07 - Soil cultivation
P33 - Soil chemistry and physics
K10 - Forestry production

Auteurs et affiliations

  • Louppe Dominique, CIRAD-FORET-PLANTATIONS (FRA)
  • Oliver Robert, CIRAD-AMIS-AGRONOMIE (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/510985/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-22 ]