Agritrop
Home

Caractérisation des exploitations hévéicoles au Gabon, dans les provinces hévéicoles de Kango et Woleu-Ntem : analyse des résultats des enquêtes agronomiques socio-économiques et technologiques menées d'avril à juillet 2002 (rapport final)

Tran Van Canh Canh, Eschbach Jean-Marie, Penot Eric, Palu Serge. 2002. Caractérisation des exploitations hévéicoles au Gabon, dans les provinces hévéicoles de Kango et Woleu-Ntem : analyse des résultats des enquêtes agronomiques socio-économiques et technologiques menées d'avril à juillet 2002 (rapport final). Montpellier : CIRAD-CP, 153 p. N° de rapport : CP_SIC 1577

Technical and research document
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID512786.pdf

Télécharger (53MB) | Preview

Abstract : Prévue sur une durée de 6 mois, à partir de janvier 2002, cette étude a été entreprise sur les plans: - agronomique pour effectuer un diagnostic de l'état des plantations et de leurs potentialités, - socio-économique pour évaluer les contraintes et les motivations des planteurs villageois et proposer des modèles de développement, - technologique pour proposer une meilleure valorisation de la production. Avec la remontée récente des cours internationaux du caoutchouc naturel, fortement déprimés depuis quelques années, les potentialités des plantations villageoises d'hévéa au Gabon justifient une remise en état des plantations. Cette remise en état sera d'autant moins coûteuse qu'elle aura lieu rapidement. Elle doit porter dans un premier temps sur le nettoyage des plantations et le traitement des maladies de racine pour éviter la diffusion des foyers infectieux et préserver le capital des planteurs. La remise en saignée des arbres déjà ouverts, ainsi que la mise en saignée des arbres ayant atteint l'âge de l'ouverture nécessite de disposer d'une main d'oeuvre qualifiée. La rentabilité de la saignée est alors assurée, dès lors que le caoutchouc peut être acheté au planteur. Des négociations sont à prévoir avec HEVEGAB pour l'achat et l'usinage de la production des PV par l'usine de Mitzic qui a repris ses activités. Les revenus des exploitants sont faibles: les revenus du café et du cacao sont négligeables et le vivrier est difficilement commercialisable. Les plantations d'hévéa actuels, en bon état, constituent un capital dormant qui ne peut être valorisé qu'avec une reprise de l'ensemble de la filière (commercialisation et transformation). La présence de ce capital potentiel dormant est extrêmement motivant pour les planteurs qui savent qu'une source de revenus importante, par rapport aux autres alternatives, peut être mise en oeuvre à peu de frais. L'hévéa semble donc le rnieux placé pour relancer une économie locale moribonde et assurer d'une part un revenu décent à un nombre important de familles (3000), et assurer d'autre part sur le long terme la reprise par les jeunes des exploitations dans les 10 années à venir.

Mots-clés Agrovoc : Hevea brasiliensis

Mots-clés géographiques Agrovoc : Gabon

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
E20 - Organization, administration and management of agricultural enterprises or farms

Auteurs et affiliations

  • Tran Van Canh Canh, CIRAD-CP-HEVEA (GAB)
  • Eschbach Jean-Marie, CIRAD-CP-HEVEA (FRA)
  • Penot Eric, CIRAD-TERA-TH (FRA) ORCID: 0000-0002-2773-5440
  • Palu Serge, CIRAD-CP-HEVEA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/512786/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-05 ]