Agritrop
Home

Dynamique des populations du criquet nomade Nomadacris septemfasciata Serv. (Orth., Cyrtacanthacridinae) dans le sud-ouest malgache : Résultats préliminaires obtenus au cours de la saison 2001-2002

Lecoq Michel, Rabesisoa Lalaina Fenomanana, Franc Alex. 2002. Dynamique des populations du criquet nomade Nomadacris septemfasciata Serv. (Orth., Cyrtacanthacridinae) dans le sud-ouest malgache : Résultats préliminaires obtenus au cours de la saison 2001-2002. Montpellier : CIRAD, 36 p. N° de rapport : PCLA-Prifas 38

Technical and research document
Full text not available from this repository.

Abstract : Le présent rapport traite des recherches sur le Criquet nomade entreprises par le Centre national antiacrîdien en collaboration avec le CIRAD dans le cadre du Projet français d'appui à la lutte antiacridienne à Madagascar. Il dresse un premier bilan de l'état d'avancement des travaux en octobre 2002 en ce qui concerne les études de terrain sur la dynamique des populations. De mai 2001 à août 2002 quatre stations situées dans le sud-ouest de Madagascar ont fait l'objet d'études intensives. Densité et structure des populations du Criquet nomade y ont été suivies régulièrement deux fois par semaine. Une première analyse des résultats permet de préciser le cycle biologique de ce criquet, divers paramètres clés de la dynamique de ses populations en milieu naturel, et de mettre en évidence de nombreux mouvements de populations, tant en saison des pluies qu'en saison sèche. Ces migrations semblent se faire en relation avec l'évolution saisonnière des pluies et à la faveur des vents dominants, alternativement de secteur nord-est puis sud-ouest. Ces résultats viennent conforter les premières hypothèses issues d'enquêtes de terrain auprès des populations rurales. En fonction de la dynamique des migrations plusieurs zones peuvent être distinguées: 1) les aires refuges de saison sèche à la limite des hautes terres centrales, 2) les aires de passage, 3) les aires de reproduction de saison des pluies situées sur la bordure sud-ouest, 4) les aires limites de saison des pluies dans l'extrême sud. Entre octobre et décembre, à mesure que les pluies s'installent, des populations migrantes colonisent progressivement les stations de reproduction, les stations les plus au nord étant colonisées en premier, celles plus au sud l'étant plus tardivement. Les aires limites semblent colonisées en dernier et la reproduction y est nulle ou très limitée. En début de saison sèche, vers avril, un mouvement inverse mène les individus de la nouvelle génération des aires de reproduction vers les zone refuges. Ces études doivent se poursuivre pendant encore deux saisons des pluies pour mieux comprendre les relations entre pluviométrie et dynamique des populations, préciser les seuils pluviométriques significatifs pour le Criquet nomade et les facteurs régissant localement les taux de reproduction et pouvant expliquer des pullulations. Les résultats de ces études seront ultérieurement complétés par des données issues de l'exploitation en cours des archives du Centre antiacridien et de son réseau actuel de stations de surveillance. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Nomadacris, Dynamique des populations, Cycle de développement, Saison sèche, Saison humide, Environnement, Migration animale, Enquête organismes nuisibles, Collecte de données, Précipitation, Facteur du milieu

Mots-clés géographiques Agrovoc : Madagascar

Mots-clés complémentaires : Nomadacris septemfasciata

Classification Agris : L20 - Animal ecology

Auteurs et affiliations

  • Lecoq Michel, CIRAD-AMIS-PROTECTION DES CULTURES (FRA)
  • Rabesisoa Lalaina Fenomanana, CNA (MDG)
  • Franc Alex, CIRAD-AMIS-PROTECTION DES CULTURES (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/513518/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]