Agritrop
Home

De la biodiversité arborée au sein de terroirs de la zone semi-aride ouest-africaine : cas des parcs agroforestiers du village de M'Pébougou Sokala (région de Ségou, Mali)

Rouxel Christophe. 2002. De la biodiversité arborée au sein de terroirs de la zone semi-aride ouest-africaine : cas des parcs agroforestiers du village de M'Pébougou Sokala (région de Ségou, Mali). Créteil : Université de Paris-Val-de-Marne, 129 p. Mémoire DESS : Gestion des systèmes agro-sylvo-pastoraux en zones tropicales : Université de Paris-Val-de-Marne

Disertation
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
517059.pdf

Télécharger (34MB) | Preview

Abstract : La région de Ségou (Mali) est caractérisée par un système d'utilisation des terres, dénommé parc agroforestier, dans lequel l'arbre est intégré aux systèmes de production. Dans un contexte de changements socio-économiques et agro-écologiques, la présente étude se fixe pour objectifs de faire un état des lieux de la biodiversité de cette végétation anthropique sur un terroir et de voir si cette dernière se dégrade en termes de densité arborée et de présence spécifique. Alliant à la fois une approche géographique, écologique et sociologique, l'étude donne les résultats suivants: - la présence d'une strate arborée dominée essentiellement par trois espèces préservées pour leurs usages multiples et constituant différents types de parcs n'ayant pas eu la même genèse; - un parc à Faidherbia albida dont la présence est corrélée à celle d'une culture continue; - un autre à Vitellaria paradoxa, associé à Sclerocarya birrea, témoin d'une alternance cultures-jachères; - d'autres parcs mixtes. - une biodiversité plus importante dans les parcs à dominance Vitellaria paradoxa; - initialement situé en périphérie villageoise, Faidherbia albida est en train de progresser sur l'ensemble du terroir, conséquemment à un arrêt de la jachère rendu nécessaire par suite d'un accroissement démographique. Au contraire, des espèces plus forestières telles que Vitellaria paradoxa ont une régénération naturelle amoindrie. Sans nécessairement conclure à une dégradation des parcs agroforestiers, il conviendrait plutôt de parler de changements et de dynamique en cours dans un système plus anthropisé et intensif. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Agroforesterie, Biodiversité, Faidherbia albida, Vitellaria paradoxa, Dégradation de l'environnement

Mots-clés géographiques Agrovoc : Mali

Mots-clés complémentaires : Sclerocarya birrea, Système agroforestier

Classification Agris : E90 - Agrarian structure
F08 - Cropping patterns and systems

Auteurs et affiliations

  • Rouxel Christophe, Université de Paris-Val-de-Marne (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/517059/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]