Agritrop
Home

Impact de la disponibilité en eau du fleuve Niger sur la gestion de l'eau dans le périmètre irrgué de l'Office du Niger au Mali : le cas de l'étiage1999. Aspects hydrauliques

Hassane Amadou, Kuper Marcel. 2002. Impact de la disponibilité en eau du fleuve Niger sur la gestion de l'eau dans le périmètre irrgué de l'Office du Niger au Mali : le cas de l'étiage1999. Aspects hydrauliques. Bamako : INSAH, 70 p. (Monographies sahéliennes : INSAH, 14) ISBN 2-912693-26-8

Book
Full text not available from this repository.

Abstract : L'objectif de cette étude est d'analyser la gestion de l'eau à l'Office d u Niger, suite à la pénurie d'eau dans le fleuve Niger pendant l'étiage 1999. L'analyse de la gestion de l'eau est d'autant plus intéressante quil existe de nombreux projets d'extension du périmètre irrigué. Il s'avère que la disponibilité en eau du fleuve, de l'ordre de 130 à 160 m3/s de février à mai, limite la possibilité de prélever davantage d'eau pendant l'étiage. L'extension de l'Office du Niger passe donc par une diminution de la consommation en eau et une meilleure gestion de l'eau. Ainsi, l'Office du Niger s'est fixé comme objectif en économie d'eau, d'obtenir sur le canal arroseur une consommation de l'ordre de 15 000 m3/ha de riz cultivé en hivernage. Des objectifs dans le même sens devraient être adoptés pour le réseau primaire/secondaire/tertiaire, car l'analyse montre que c'est à ces niveaux qu'il y a le plus de pertes. La quantité d'eau annuelle prélevée est estimée à 2,56 milliards de m3/an, soit 45 170 m3/ha/an, si on considère uniquement les casiers aménagés. En considérant les hors casiers et le casier ORS, la consommation d'eau devient 34 690 m3/ha/an. L'analyse de la gestion de l'eau à l'Office du Niger pendant la période de crise en 1999 a montré l'importance du volume d'eau stocké à l'amont du barrage. Estimée à 110 millions de m3 pour la période concernée, cette réserve a contribué à atténuer l'impact de la pénurie d'eau sur la production agricole. Cependant, l'analyse montre que les casiers situés sur le Canal Costes Ongoïba (Bewani et les casiers sucriers de la SUKALA) et les casiers de Kouroumari ont souffert de cette pénurie avec des prélèvements nettement inférieurs pendant le mois de juin aux débits habituels pendant cette période, retardant le calendrier cultural. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Gestion des eaux, Périmètre irrigué, Eau disponible

Mots-clés géographiques Agrovoc : Fleuve Niger, Mali

Mots-clés complémentaires : Aménagement hydroagricole

Classification Agris : P10 - Water resources and management

Editeurs scientifiques et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/517501/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]