Agritrop
Home

La structure du caoutchouc naturel : élaboration, évolution au cours de la mastication et prédiction à l'aide du viscosimètre Mooney

Ehabe Ejolle Eugène. 2004. La structure du caoutchouc naturel : élaboration, évolution au cours de la mastication et prédiction à l'aide du viscosimètre Mooney. Montpellier : UM2, 157 p. Thèse de doctorat : Chimie des matériaux : Université Montpellier 2

Thesis
Full text not available from this repository.

Titre anglais : The structure of natural rubber : elaboration, evolution during mastication and its prediction using the Mooney viscometer

Encadrement : Shue, François

Abstract : Ce travail a été réalisé pour mieux comprendre les phénomènes liés à la variabilité du caoutchouc naturel lors de sa mise en oeuvre. L'étude des lipides dans les échantillons de caoutchouc naturel étudiés (coagula) n'a pas permis de conclure quant à leur implication dans la mésostructure (macrogel et microget). Les profits lipidiques obtenus montraient une hydrolyse importante de l'ensemble des lipides. Après méthanolyse du caoutchouc naturel, le macrogel disparaît bien mais environ 25% de microgel persiste. La méthanolyse du macrogel seul génère essentiellement du microgel. Ces observations, associées aux données de la littérature sur la biosynthèse du caoutchouc naturel, nous ont permis de proposer une représentation schématique de la structure du caoutchouc naturel. La dégradation du caoutchouc naturel par mastication à températures élevées (> 115°C) est conditionnée par la teneur en gel total et la quantité relative de courtes chaînes de polyisoprène, ce dernier paramètre apparaissant comme un facteur limitant. Le macrogel se dégrade très rapidement donnant essentiellement du microgel. Les résultats obtenus semblent montrer que des échantillons de même macrostructure (viscosité Mooney ou VR et PRI), mais de microstructure et mésostructure différentes, vont conserver ces différences de microstructure et mésostructure après mastication. L'évolution du couple lors du cisaillement dans le viscosimètre Mooney et sa relaxation à l'arrêt du cisaillement caractérisent la viscoélasticité du caoutchouc. La relaxation Mooney est parfaitement modélisée avec l'équation de Maxwell et l'équation empirique de Wu-Abbott. Certains des paramètres obtenus sont corrélées à la Mw (microstructure) et à la quantité de gel total (mésostructure). (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Hevea brasiliensis, Caoutchouc, Structure chimique, Lipide, Mastication, Viscosité, Modèle de simulation, Élasticité

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Classification Agris : Q60 - Processing of non-food or non-feed agricultural products

Auteurs et affiliations

  • Ehabe Ejolle Eugène, CIRAD-CP-HEVEA (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/520148/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]