Agritrop
Home

Phytophthora katsurae (Phythiaceae) du cocotier en Côte d'Ivoire : tolérances variétales de 53 hybrides et données épidémiologiques de base

Allou Kouassi, Bourdeix Roland, Aké S., Konan Jean-Louis, Zakra N.. 2002. Phytophthora katsurae (Phythiaceae) du cocotier en Côte d'Ivoire : tolérances variétales de 53 hybrides et données épidémiologiques de base. Agronomie Africaine, 14 (2) : pp. 99-115.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Phytophthora katsurae (Phythiaceae) on coconut palm in Côte d'Ivoire: Varietal tolerance of 53 hybrids and basic epidemiological data

Abstract : Le champignon Phytophthora katsurae provoque sur le cocotier deux types de symptômes : la chute précoce des fruits immatures et la pourriture du coeur entraînant la mort de l'arbre. A la station de Recherche Marc Delorme (Côte d'Ivoire), seul le premier symptôme a été exprimé. Un relevé des dégâts a été réalisé sur une zone comprenant 4 800 arbres issus de 53 différents croisements pendant 6 ans. Les résultats montrent que le climat a eu une influence sur l'expression de la maladie. Les attaques les plus importantes ont eu lieu durant les fortes précipitations, Deux mois de sécheresse prononcée ont suffi à faire régresser considérablement les chutes de fruits de façon significative. Le mode d'extension de la maladie a varié selon les parcelles : dans un cas, les attaques ont été concentrées d'abord sur le matériel végétal le plus sensible puis, ont contaminé le reste des arbres; dans un autre cas, la maladie s'est propagée suivant la direction des vents dominants. Enfin, la présence d'un matériel végétal très tolérant a limité l'expansion de la maladie qui s'est propagée rapidement sur les autres arbres. Certains plants ont perdu moins de 1% de leurs fruits alors que d'autres en ont perdu jusqu'à 35%. La transmission du champignon d'un régime à l'autre sur un même arbre a été moins importante que prévu, car certains arbres atteints de la maladie à un moment donné n'ont plus développé de symptômes par la suite. L'emploi de variétés tolérantes s'est révélé comme la meilleure stratégie de lutte contre la maladie. Néanmoins, dans un matériel à dominante sensible (hybride PB121), certains géniteurs ont transmis aux plants un bon niveau de tolérance. Il faudra cependant tester le matériel végétal tolérant contre les avortements de fruits dans les zones où sévit la pourriture du coeur du cocotier. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Cocos nucifera, Phytophthora, Résistance aux maladies, Hybride, Essai de variété, Chute de fruit, Dégât, Épidémiologie, Conditions météorologiques, Perte de récolte

Mots-clés géographiques Agrovoc : Côte d'Ivoire

Mots-clés complémentaires : Pourriture du coeur, Phytophthora katsurae

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Allou Kouassi, CNRA (CIV)
  • Bourdeix Roland, CIRAD-CP-COCOTIER (CIV)
  • Aké S., CNRA (CIV)
  • Konan Jean-Louis, CNRA (CIV)
  • Zakra N., CNRA (CIV)

Autres liens de la publication

  • Document en bibliothèque
  • Localisation du document : CD_BR12392 [(Bibliothèque de Lavalette)] ; CD_PE1389 [(Bibliothèque de Lavalette)]

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/520449/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-09-30 ]