Agritrop
Home

Safety assessment and potential of Cecidophyes rouhollahi (Acari, Eriophyidae) for biological control of Galium spurium (Rubiaceae in North America

Sobhian R., McClay A., Hasan S., Peterschmitt Michel, Hughes R.B.. 2004. Safety assessment and potential of Cecidophyes rouhollahi (Acari, Eriophyidae) for biological control of Galium spurium (Rubiaceae in North America. Journal of Applied Entomology, 128 (4) : pp. 258-266.

Journal article ; Article de revue à facteur d'impact
Full text not available from this repository.

Titre français : Evaluation de la sûreté et du potentiel de Cecidophyes rouhollahi (Acari: Eriophyidae) pour la lutte contre Galium spuruim ("Rubiaceae#) en Amerique que Nord

Abstract : Évaluation de la sûreté et dupotentielde Cecidophyes rouhollahi (Acari: Eriophyidae) pour la lutte biologique contre Galium spurium (Rubiaceae) eu Amérique du Nord Galium spurium L. (Rubiaceae), originaire d'Europe, est une mauvaise herbe annuelle qui pose de plus en plus de problèmes sur les cultures des provinces des prairies canadiennes. L'acarien gallicole Cecidophyes rouhollahi Craemer (Acari: Eriophyidae), trouvé originellement sur l'espèce Galium aparine L. dans le Sud de la France, a été évalué comme un agent de contrôle biologique potentiel de G. spurium. Dans des essais en serre C. rouhollahi a causé d'importants retards de développement et une absence totale de production de graines de G. spurium. Des expériences de spécificité d'hôte ont montré que C. rouhollahi ne pouvait se développer que sur trois espèces annuelles proches appartenant au genre Galium, section Kolgyda. Aucune espèce de Galium originaire d'Amérique du Nord n'a été attaquée à l'exception de G. aparine. Une étude des informations disponibles sur G. aparine suggérait qu'il est peu probable que cette espèce soit indigène en Amérique du Nord. Dans une publication, il était suggéré que l'acarien gallicole attaquant G. aparine pouvait être associé à un virus. Cependant, une série d'essais en serre avec des colonies de G. spurium infestées par C. rouhollahi n'a pas montré d'infection virale. Sur la base de ces résultats, C. rouhollahi a été approuvé pour des lâchers sur le terrain contre G. spurium au Canada. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Cecidophyopsis, Eriophyidae, Galium, Galium aparine, Lutte biologique, Agent de lutte biologique, Transmission des maladies, Relation hôte pathogène

Mots-clés géographiques Agrovoc : Canada, Amérique du Nord

Classification Agris : H20 - Plant diseases
H60 - Weeds and weed control

Auteurs et affiliations

  • Sobhian R., USDA (FRA)
  • McClay A.
  • Hasan S.
  • Peterschmitt Michel, CIRAD-AMIS-PROTECTION DES CULTURES (FRA)
  • Hughes R.B.

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/521660/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2021-02-08 ]