Agritrop
Home

La transformation génétique chez les arbres forestiers : principales stratégies utilisées et leurs applications

Galiana Antoine, Franche Claudine. 2004. La transformation génétique chez les arbres forestiers : principales stratégies utilisées et leurs applications. Bois et Forêts des Tropiques (282) : pp. 51-66.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_522567.pdf

Télécharger (894kB) | Preview

Titre anglais : Genetic transformation in forest trees : main strategies and applications / Titre espagnol : La transformaccion genética en los arboles forestales : principales estrategias empleadas y sus aplicaciones

Abstract : La transformation génétique est l'une des biotechnologies les plus prometteuses pour contourner certains des obstacles majeurs rencontrés dans les programmes d'amélioration génétique des plantes par la voie sexuée, notamment chez les arbres aux longs cycles de reproduction. La transformation génétique permet en effet d'introduire un ou plusieurs gènes conférant aux plantes cibles des caractères nouveaux sans globalement perturber l'architecture génomique de la plante. Les différentes étapes de la transformation, allant de l'introduction d'Adn étranger dans une cellule jusqu'à son expression par la plante, sont d'abord dépendantes du degré d'aptitude d'une espèce végétale donnée à la régénération in vitro, c'est-à-dire de sa capacité à produire des plantes entières à partir de différents tissus ou organes par caulogenèse adventive ou par embryogenèse somatique. Ceci explique les progrès plus lents obtenus dans l'obtention de plantes transformées chez les espèces ligneuses par rapport aux espèces herbacées. Entre les deux méthodes majeures de transformation, celle utilisant Agrobacterium a donné le plus de résultats positifs chez les arbres, surtout chez les angiospermes, tandis que la microprojection reste un outil privilégié chez les espèces peu sensibles à la transformation bactérienne comme les gymnospermes. De nombreux gènes d'intérêt ont pu être ainsi introduits chez les arbres, comme ceux conférant une résistance aux herbicides ou aux insectes. Actuellement, les recherches portent principalement sur la modification et l'introduction de gènes de la chaîne de biosynthèse des lignines dans le but d'améliorer le rendement d'extraction de la pâte à papier. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Transformation génétique, Agrobacterium, Culture de tissu, Organogénèse, Transfert de gène, Régénération artificielle, Arbre forestier

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/522567/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]