Agritrop
Accueil

Quelle prise en compte de l'environnement par l'activité agricole ? Gestion de la qualité des sols et des eaux par l'agriculture en zone bananière, dans le cadre d'une politique incitative. Premiers résultats

Cattan Philippe, Dulcire Michel. 2004. Quelle prise en compte de l'environnement par l'activité agricole ? Gestion de la qualité des sols et des eaux par l'agriculture en zone bananière, dans le cadre d'une politique incitative. Premiers résultats In : Regards sur les agricultures familiales et la multifonctionnalité: les départements français d'outre-mer. La multifonctionnalité de l'agriculture et la mise en place des contrats territoriaux d'exploitation (CTE) dans les départements d'outre-mer : actes = Multifunctionality of agriculture and setting up land-use contracts (CTE) in the French overseas departments. Dulcire Michel (ed.). CIRAD-TERA-AF. Montpellier : CIRAD-TERA, 119-122. Séminaire sur la multifonctionnalité de l'agriculture et la mise en place des contrats territoriaux d'exploitation (CTE) dans les départements d'outre-mer, Bouillante, Guadeloupe, 21 Novembre 2000/24 Novembre 2000.

Communication sans actes
Texte intégral non disponible.

Résumé : Le développement durable des Antilles françaises doit concilier le maintien d'une activité agricole viable et reproductible et la préservation de l'écosystème et du cadre de vie, en milieu insulaire fortement peuplé. Actuellement les cultures de banane structurent fortement les systèmes de production, les revenus agricoles et les paysages du Sud de la Basse Terre, cependant de façon insatisfaisante. En effet, l'activité agricole bananière est soupçonnée d'affecter différentes composantes de l'environnement (sol, eau, paysage...) en raison de pratiques culturales peu raisonnées: hauts niveaux d 'intrants; mécanisation mal maîtrisée contribuant à la dégradation de la fertilité des sols (tassement, ruissellement, érosion); développement d'un parasitisme tellurique difficile à contrôler, favorisé par la monoculture bananière, et conduisant à une utilisation croissante de pesticides. En outre les coûts de production et la qualité irrégulière des fruits ne permettent généralement pas de garantir des revenus suffisants, dans un contexte international très concurrentiel. II en résulte un surendettement des exploitations et une incapacité croissante des producteurs et de leur famille à garantir un fonctionnement satisfaisant de leur unité de production. Le programme de recherche, démarré en 2000, se propose de contribuer à la définition d'alternatives permettant de concilier la stabilisation du revenu familial et la gestion durable de l'espace par l'activité agricole, dans le cadre de la mise en place des CTE (Contrats Territoriaux d'Exploitation) qui favorisent l'adoption par les producteurs d'innovations satisfaisant aux différentes fonctions de l'agriculture. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Banane, Musa, Agriculture, Environnement, Qualité de l'eau, Sol, Durabilité, Pratique culturale, Parasitisme, Revenu, Agriculture alternative, Contrat, Adoption de l'innovation, Bassin versant, Polluant, Système de culture, Impact sur l'environnement, Système de production

Mots-clés géographiques Agrovoc : Martinique, Guadeloupe

Mots-clés complémentaires : Contrats territoriaux d'exploitation, Multifonctionnalité

Classification Agris : E10 - Economie et politique agricoles
F08 - Systèmes et modes de culture
T01 - Pollution

Auteurs et affiliations

  • Cattan Philippe, CIRAD-FLHOR-BPA (GLP)
  • Dulcire Michel, CIRAD-TERA-TH (GLP)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop

Voir la notice (accès réservé à la Dist) Voir la notice (accès réservé à la Dist)

[ Page générée et mise en cache le 2018-10-05 ]