Agritrop
Home

Diagnostic agronomique des facteurs limitant le rendement du riz pluvial de montagne dans le nord du Vietnam

Husson Olivier, Castella Jean-Christophe, Ha Dinh Tuan, Naudin Krishna. 2004. Diagnostic agronomique des facteurs limitant le rendement du riz pluvial de montagne dans le nord du Vietnam. Cahiers Agricultures, 13 (5) : pp. 421-428.

Journal article ; Article de revue à comité de lecture Revue en libre accès total
[img]
Preview
Published version - Français
License Licence Creative Commons.
523220.pdf

Télécharger (3MB) | Preview

Titre anglais : Agronomic diagnosis of factors limiting upland rice yield in mountainous areas of Northern Vietnam

Liste HCERES des revues (en SHS) : oui

Thème(s) HCERES des revues (en SHS) : Géographie-Aménagement-Urbanisme-Architecture

Abstract : Dans les montagnes du nord du Vietnam, le riz pluvial conserve une place importante, mais les rendements obtenus sont extrêmement faibles et variables. L'analyse de la variabilité des rendements obtenus chez les agriculteurs a permis d'identifier les principales contraintes à la production rizicole. Elle a été menée dans un village représentatif de la diversité des conditions biophysiques de la province de BacKan. La variabilité des rendements en riz pluvial entre les parcelles est expliquée en premier lieu par le type de végétation précédant la culture de riz et le nombre de saisons culturales consécutives. Au sein de chaque parcelle, la variabilité de la culture est largement expliquée par la structure (porosité, compaction, densité) et, partiellement, par les caractéristiques chimiques et l'activité biologique des sols. Tous ces facteurs sont, à des degrés divers, des indicateurs d'état de la fertilité\\dégradation du sol. La régénération de la forêt et du sol est contrainte par l'allongement des périodes de culture lié à une forte pression démographique ainsi que par le pâturage des jachères par les buffles. La dégradation du sol est accentuée par l'érosion qui fait suite à la déforestation et au brûlis sur les terres de pentes. En conséquence, une mauvaise structure du sol, de fortes pertes par ruissellement et un enracinement superficiel du riz sont responsables d'une mauvaise utilisation de l'eau. L'infestation par les mauvaises herbes est, comme partout, une autre contrainte majeure à la riziculture pluviale. Ces deux aspects ont été placés en priorité pour la recherche, ce qui a permis de développer des alternatives à ces systèmes d'abattis-brûlis. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Oryza, Riz pluvial, Rendement des cultures, Propriété physicochimique du sol, Dégradation du sol, Dégradation de l'environnement, Érosion, Mauvaise herbe

Mots-clés géographiques Agrovoc : Viet Nam

Mots-clés complémentaires : Diagnostic agronomique

Classification Agris : P36 - Soil erosion, conservation and reclamation
P35 - Soil fertility

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/523220/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]