Agritrop
Home

Diversité génétique des colatiers Cola nitida (Vent.) Schott et Endl. par utilisation de marqueurs biochimiques

Sié Raoul Sylvère, N'Goran Jeanne A.K., Montagnon Christophe, Akaffou D.S., Cilas Christian, Mondeil Fanja. 2004. Diversité génétique des colatiers Cola nitida (Vent.) Schott et Endl. par utilisation de marqueurs biochimiques. In : Biodiversité et changement global, dynamique des interactions : actes des deuxièmes journées de l'Institut français de la biodiversité, Marseille, 25-28 mai 2004. IFB. Paris : IFB [Institut français de la biodiversité], p. 137. Journées de l'Institut français de la biodiversité. 2, Marseille, France, 25 May 2004/28 May 2004.

Poster
Full text not available from this repository.

Abstract : Le colatier Cola nitida (Vent.) Schott et Endl. est une plante originaire de l'Afrique de l'Ouest. Elle produit des fruits dont les graines appelées encore noix de cola (figure) sont employées en Afrique occidentale et centrale pour des usages traditionnels (mariages, funérailles, gages d'amitié, sacrifices rituels, etc.). Elles inter-viennent dans l'industrie pharmaceutique et alimentaire pour la fabrication de stimulants cardiaques, laxatifs, sédatifs et boissons gazeuses. Malgré son importance socio-économique, cette espèce est menacée de disparition à cause de l'abattage des arbres lors de l'établissement de grandes exploitations agricoles (cacaoyers, caféiers, palmiers à huile, hévéas, etc.). Cela a conduit à la collecte de génotypes par bouturage à travers trois pays d'Afrique (Côte d'Ivoire, Nigeria, Guinée) et à la mise en place d'une collection en Côte d'Ivoire au Centre national de recherche agronomique. La caractérisation par marqueurs biochimiques (enzymatiques) et une étude de diversité génétique ont été entreprises pour une bonne gestion des ressources génétiques de l'espèce C. nitida. Nos travaux ont mis en évidence trois groupes génétiques, A, B e t C, avec respectivement 49, 20 et 10 génotypes. Le groupe minoritaire C est le plus éloigné génétiquement des deux autres. La différenciation entre ces groupes se situe essentiellement au niveau de l'enzyme PGI et de l'allèle f du locus Pgi-2 et des allèles e, f et g de Pgi-3. La répartition des génotypes dans ces trois groupes est indépendante de leurs provenances géographiques. Cela indique que ces aires de collecte ne constituent pas des centres de dispersion indépendants de cette plante. Elle met en évidence une dispersion humaine récente de cette culture. Il existe une importante diversification génétique intergroupe (Fst = + 0,20). La structuration présente dans la collection pourrait être utilisée dans une stratégie de sélection comme la sélection récurrente pour améliorer le colatier. II existe un déficit d'hétérozygotie intra-groupe élevé (Fis = - 0,15). Cela suggère de nouvelles prospections dans des aires plus diversifiées, ce qui permettra d'augmenter la diversité génétique de la collection. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Noix de cola, Conservation des ressources, Conservation du matériel génétique, Collection, Variation génétique

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding

Auteurs et affiliations

  • Sié Raoul Sylvère, Université d'Abobo-Adjamé (CIV)
  • N'Goran Jeanne A.K., CNRA (CIV)
  • Montagnon Christophe, CIRAD-CP-CAFE (FRA)
  • Akaffou D.S., Université d'Abobo-Adjamé (CIV)
  • Cilas Christian, CIRAD-CP-CACAO (FRA)
  • Mondeil Fanja, Université de Cocody (CIV)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/523402/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]