Agritrop
Home

Réseaux sociaux et dynamiques territoriales : quelques registres de l'action collective. Compte-rendu de la session du 26 mai 2003

Djama Marcel. 2004. Réseaux sociaux et dynamiques territoriales : quelques registres de l'action collective. Compte-rendu de la session du 26 mai 2003. In : Actes du Séminaire Permanent Action Collective, sessions 2003, Montpellier (France). Sabourin Eric (ed.), Antona Martine (ed.), Coudel Emilie (ed.). CIRAD. Montpellier : CIRAD, 9 p. ISBN 2-87614-578-2 Séminaire Permanent Action Collective, Montpellier, France, 13 January 2003/3 June 2003.

Paper with proceedings
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_523434.pdf

Télécharger (140kB)

Abstract : Nous tenterons au cours de cet exposé de présenter l'intérêt d'une approche de type relationnel - c'est à dire en terme de réseaux sociaux - pour aborder certains registres de l'action collective. Le "paradigme du réseau" dans les sciences sociales se caractérise par une approche du monde social qui tend à valoriser les propriétés ou structures relationnelles des individus et groupes sociaux entre eux, plutôt que leur inscription dans des catégories définies a priori. Elle s'oppose à une tradition plus ancienne, mais qui perdure à travers divers courants, et qui à l'inverse, privilégient les caractères substantiellement attachés aux individus et groupes sociaux. Cette dernière approche déduit mécaniquement le comportement des acteurs sociaux de leur appartenance à des groupes ou des organisations au sein desquels ils sont socialisés et dans lesquels les rôles, les statuts et les règles d'action des individus sont fixés une fois pour toute. En anthropologie sociale, ces deux approches de l'action collective prolonge - sous des formes renouvelées - la distinction effectuée par Emile Durkheim (1893) entre solidarité organique et solidarité mécanique. Après une présentation rapide des travaux sur les réseaux en sciences sociales, nous proposerons une application empirique de cette approche à l'étude de conflits d'accès aux ressources pastorales en Somalie. L'exposé mettra l'accent sur la prise en compte des réseaux sociaux dans les dynamiques d'action collective, en nous interrogeant sur la manière dont ceux-ci peuvent nous aider à mieux saisir les trames sous-jacentes ainsi que la multiplicité des acteurs impliqués dans les conflits d'accès aux ressources, et ce faisant, contribuer à l'élaboration de cadres de concertation pour la résolution de ces conflits. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Pâturages, Sociologie, Comportement social, Gestion des ressources, Groupe social, Réseau

Mots-clés géographiques Agrovoc : Somalie

Mots-clés complémentaires : Action collective

Classification Agris : E50 - Rural sociology

Auteurs et affiliations

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/523434/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-25 ]