Agritrop
Home

Comment incorporer la collectivité dans la gestion de la décision publique : aspects pratiques, limites et perspectives

Jésus Franck, Bourgeois Robin, Le Coq Jean-François, Keszler Marie-Caroline. 2004. Comment incorporer la collectivité dans la gestion de la décision publique : aspects pratiques, limites et perspectives. In : Les organisations sociales dans la gestion des territoires, des ressources, des filières, des services... Journées des sciences humaines et sociales, 8-10 septembre 2003, Montpellier, France. CIRAD-MES. s.l. : s.n., 12 p. Journées des sciences humaines et sociales, Montpellier, France, 8 September 2003/10 September 2003.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_523451.pdf

Télécharger (229kB) | Preview

Abstract : Le débat sur l'amélioration des décisions publiques dure depuis longtemps et voit s'affronter les partisans d'une intervention de I'Etat, d'une libéralisation des marchés ou d'un renforcement du rôle de la "société civile". Au-delà de ces oppositions, il apparaît de plus en plus clairement que les différents modes de gestion des sociétés ainsi promus sont en fait complémentaires et en interaction dans les sociétés actuelles. L'enjeu de l'amélioration de la décision publique porte donc plus sur la manière d'améliorer ces interactions. La modification de ces interactions conduit alors le débat sur la mise en place de changements de type institutionnel. De tels changements vont souvent avec une forte implication des différents acteurs concernés, une modification de leur perception des problèmes pour pouvoir amener à une définition collective des "co-décisions" publiques. Des méthodes ont été développées dans ce sens et certaines sont rapidement examinées dans cet article. Leur application sur le terrain pose un certain nombre de questions sur l'efficacité de la décision publique sous forme de co-décision. Ces interrogations sont notamment liées au nombre important d'acteurs concernés, aux déterminants réels de leur implication et au rôle des intervenants extérieurs. L'examen de ces points souligne le besoin de réflexions et de développements méthodologiques importants. Les conditions de réussite des processus de co-décision publique incluent souvent des coûts additionnels pour la décision et sa mise en oeuvre. Sur ce dernier point, il semble bien qu'on ne pourra avancer sans procédures claires d'évaluation des bénéfices et coûts additionnels des différents modes de décision publique possibles. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Politique, Intervention de l'état, Prise de décision, Organisation socioéconomique, Participation sociale

Classification Agris : E50 - Rural sociology

Auteurs et affiliations

  • Jésus Franck, CIRAD-AMIS-ECOPOL (FRA)
  • Bourgeois Robin, CIRAD-AMIS-ECOPOL (IDN)
  • Le Coq Jean-François, CIRAD-AMIS-ECOPOL (FRA) ORCID: 0000-0003-1084-1973
  • Keszler Marie-Caroline, Université Paris-Dauphine (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/523451/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-01 ]