Agritrop
Home

Caractérisation de gènes appartenant à la famille MADS box chez le palmier à huile et étude de leur rôle dans la mise en place de la structure florale

Adam Hélène. 2004. Caractérisation de gènes appartenant à la famille MADS box chez le palmier à huile et étude de leur rôle dans la mise en place de la structure florale. Montpellier : UM2, 168 p. Thèse de doctorat : Physiologie végétale : Université Montpellier 2

Thesis
Full text not available from this repository.

Encadrement : Tregear, James

Abstract : La micropropagation conforme par embryogenèse somatique du palmier à huile induit une anomalie, appelée mantled, affectant la morphogenèse florale. Le phénotype variant présente un dysfonctionnement de l'appareil reproducteur de la plante qui se caractérise, chez les fleurs des deux sexes, par une modification de l'architecture florale similaire aux mutants de classe B décrits par le modèle ABC de développement floral. Dans le but de comprendre les mécanismes gouvernant le phénotype mantled et la mise en place de l'architecture florale chez le palmier à huile, l'objectif des travaux décrits ici a été d'identifier et de caractériser des gènes MADS box chez le palmier à huile. Les gènes MADS box codent des facteurs de transcription hautement conservés qui sont impliqués dans plusieurs aspects du développement de la plante et notamment dans la floraison et la mise en place des organes floraux. La majorité des gènes homéotiques floraux définis par le modèle ABC appartient à cette famille. L'étude s'est articulée en plusieurs phases : la caractérisation histologique de la morphogenèse des inflorescences et des fleurs de palmier à huile ; l'isolement d'ADNc de gènes MADS box ; l'analyse spatio-temporelle de l'expression de ces gènes au cours du développement floral et en relation avec l'anomalie mantled ; et enfin l'étude fonctionnelle de plusieurs de ces gènes par transgenèse. Cette étude a permis d'identifier 15 gènes MADS box qui appartiennent à 7 sous-familles différentes (SQUA, DEF, GLO, AG et AGL2). Des études de la localisation de l'expression de ces gènes ainsi que des études fonctionnelles par transgenèse ont permis de montrer que certains de ces gènes pourraient gouverner l'identité des organes floraux et le caractère méristématique inflorescentiel et floral. De plus, des différences d'expression de plusieurs gènes MADS box ont pu être reliées avec le phénotype mantled. Les résultats obtenus au cours de cette étude suggèrent que le modèle ABC pourrait être conservé chez le palmier à huile avec quelques spécificités propres à la structure de la fleur chez cette espèce. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Elaeis guineensis, Trouble génétique, Inflorescence, Morphogénèse, Gène, Analyse histocytologique, ADN, Transfert de gène, Modèle de simulation, Variation somaclonale

Classification Agris : F30 - Plant genetics and breeding
F50 - Plant structure

Auteurs et affiliations

  • Adam Hélène, CIRAD-CP-PALMIER (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/523538/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]