Agritrop
Home

Les questions traitées : des enjeux, des objectifs et des ambiguités

Mercoiret Marie-Rose, Goudiaby Bara, Marzaroli Silvio, Fall Diogou, Gueye Samba, Coulibaly Jean. 2001. Les questions traitées : des enjeux, des objectifs et des ambiguités. In : Organisations paysannes : leur contribution au renforcement des capacités rurales et à la réduction de la pauvreté. Rondot Pierre (ed.), Collion Marie-Hélène (ed.). FIPA. Washington : Banque mondiale, pp. 22-31. International Workshop on Strengthening Producer Organizations, Washington, États-Unis, 28 June 1999/30 June 1999.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : L'organisation est indispensable au fonctionnement de l'agriculture familiale et les paysans n'ont pas attendu les institutions de développement pour s'organiser. Dans toutes les sociétés rurales, on trouve encore aujourd'hui des formes d'organisation héritées du passé, plus ou moins vivaces selon les lieux, qui ont pour objectif de réduire les multiples aléas qui pèsent sur l'activité agricole, de sécuriser les conditions de production, de faire face aux pointes de travail, etc. Ces organisations sont des instruments dont se sont dotées les sociétés rurales pour "régler les relations" entre leurs membres en ce qui concerne aussi l'accès aux moyens de production (terre, eau, etc), le calendrier agricole, les pratiques techniques, etc. A vocation interne, elles permettent de prévenir et de résoudre les conflits entre les membres de la société locale; dépendantes des autres formes de contrôle social, leur fonctionnement est marqué par les rapports de force qui existent au sein de la société. Il est important de souligner que les organisations paysannes nouvelles, dont il est question dans cet atelier, sont d'une "nature radicalement différente"; elles n'ont pas pour fonction "la régulation des relations internes aux groupes concernés..." mais leur "fonction essentielle est d'organiser les relations avec l'extérieur". Ce sont donc des structures d'interface conçues selon les cas: - comme un moyen de faciliter/accélérer l'intégration des ruraux au marché et à la société globale; - comme un moyen d'améliorer les relations des sociétés rurales avec leur environnement (marché, société globale). Les organisations paysannes sont donc (ou se veulent) des structures d'intermédiation entre les producteurs ruraux et les autres acteurs qui agissent dans leur environnement économique, institutionnel et politique. Elles se construisent généralement autour de deux types d'enjeux: - d'une part, la création/gestion des services devenus nécessaires aux producteurs du fait de la modernisation des techniques (approvisionnement en intrants, en matériel agricole, crédit) et de leur intégration au marché (commercialisation des produits); - d'autre part la représentation et la défense des intérêts des producteurs vis à vis des autres acteurs économiques et institutionnels et de l'etat. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Association d'agriculteurs, Exploitation agricole familiale, Développement rural, Organisation paysanne

Classification Agris : E14 - Development economics and policies
E40 - Cooperatives

Auteurs et affiliations

  • Mercoiret Marie-Rose, CIRAD-TERA-AF (FRA)
  • Goudiaby Bara, APM (SEN)
  • Marzaroli Silvio, RIAD (URY)
  • Fall Diogou
  • Gueye Samba, CNCR (SEN)
  • Coulibaly Jean

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/524518/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]