Agritrop
Home

Effect of a legume cover crop on carbon storage and erosion in an ultisol under maize cultivation in southern Benin

Barthès Bernard, Azontonde Anastase, Blanchart Eric, Girardin Cyril, Villenave Cécile, Oliver Robert, Feller Christian. 2004. Effect of a legume cover crop on carbon storage and erosion in an ultisol under maize cultivation in southern Benin. In : Gestion de la biomasse, érosion et séquestration du carbone. Erosion du carbone = Land use, erosion and carbon sequestration. 1. Carbon erosion. Roose Eric, De Noni Georges, Prat Christian, Ganry Francis, Bourgeon Gérard. IRD, CIRAD-AMIS-AGRONOMIE. Paris : IRD, pp. 223-237. (Bulletin du réseau érosion, 22) Colloque international sur l'influence de la gestion de la biomasse sur l'érosion et la séquestration du carbone, Montpellier, France, 23 September 2002/28 September 2002.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Anglais
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID525126.pdf

Télécharger (4MB) | Preview

Abstract : Dans les régions tropicales à forte population, il n'est plus possible d'assurer avec les jachères de longue durée une gestion durable des matières organiques du sol (SOM). Parmi les alternatives, la culture d'engrais vert, en particulier du Mucuna pruriens, semble intéressante: elle peut maintenir la fertilité du sol en même temps que limiter l'érosion. Cette étude vise l'estimation du stockage du C dans le sol et l'érosion dans un réseau de parcelles d'érosion sur un Ultisol sablo-limoneux du Bénin, à la suite d'une expérimentation qui a duré 12 ans de trois systèmes de culture du maïs comportant le travail manuel du.sol: T = culture traditionnelle, NPK = apport d'engrais minéraux, M= idem associé à Mucuna . En T, NPK, M, les variations de stock de C du sol sur 40 cm furent restectivement -0.2, + 0.2 et + 1.3 Mg C ha-1 an-1. La biomasse annuelle moyenne de résidus restituée au sol s'élève respectivement à 3.5, 6.4 et 10.0 Mg C ha-1 an-1. Elle provient surtout des adventices en T (72%), du maïs en NPK (75%) et du maïs et du Mucuna en M (50% chacun). En T, NPK et M, le ruissellement annuel moyen fut 28, 12 et 8%, les pertes en terres moyennes annuelles s'élèvent à 34, 9.3 et 2.9 t/ha/an . Enfin le C érodé a été estimé à 0.3, 0.1 et 0.1 t/ha/an, respectivement. Le Mucina a contribué à la gestion durable du sol grâce à la production d'une grande quantité de biomasse au ras du sol et par la protection du sol. Cependant , du point de vue du changement climatique global, des estimations grossières ont montré que les émissions d'oxydes d'azote (N2O) provenant de la fixation de N par le Mucuna équilibre l'enrichissement du sol en carbone. Ceci souligne la nécessité de mesurer en parrallèle les flux de N2O pour estimer le bénéfice réel de légumineuses comme plantes de couvertures . (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Zea mays, Mucuna pruriens, Engrais vert, Fertilité du sol, Érosion, Plante de couverture, Matière organique du sol, Acrisol, Oxyde d'azote

Mots-clés géographiques Agrovoc : Bénin

Mots-clés complémentaires : Ultisol, Bilan organique, Résidu de culture

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems
P35 - Soil fertility

Auteurs et affiliations

  • Barthès Bernard, IRD (FRA)
  • Azontonde Anastase, LSSEE (BEN)
  • Blanchart Eric, IRD (FRA)
  • Girardin Cyril
  • Villenave Cécile, IRD (SEN)
  • Oliver Robert, CIRAD-AMIS-AGRONOMIE (FRA)
  • Feller Christian, IRD (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/525126/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-01-11 ]