Agritrop
Home

Quelle place pour l'agriculture périurbaine dans les bassins versant de captage de Sao Paulo, Brésil : cas du bassin versant de Cabeiceras-Tiete

Ducrot Raphaèle. 2004. Quelle place pour l'agriculture périurbaine dans les bassins versant de captage de Sao Paulo, Brésil : cas du bassin versant de Cabeiceras-Tiete. In : Journées de septembre CIRAD-FLHOR 2004 : réunion agriculture périurbaine, 1er septembre 2004. De Bon Hubert (ed.), Kahane Rémi (ed.). CIRAD-FLHOR-DIR. Montpellier : CIRAD-FLHOR, Résumé, (16 vues) Réunion agriculture périrurbaine, Montpellier, France, 1 September 2004.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : Le développement des agglomérations dans les pays du sud se traduit par une pression croissante sur les ressources en eau de leurs bassins versant peri-urbains. Ce développement pose en particulier le défi de l'accès à l'eau potable pour un nombre toujours croissant de consommateurs, dans un contexte de ressources financières limitées. Elle s'accompagne d'une compétition croissante avec les usages agricoles de l'eau. Cette compétition est d'autant plus forte dans les bassins versants peri-urbains que l'urbanisation affecte leur fonctionnement hydrologique. C'est notamment le cas dans la région métropolitaine de São Paulo qui compte 18 millions d'habitants. L'urbanisation mal contrôlée dans les zones de captage se traduit par la dégradation rapide de la qualité de la ressource dans les réservoirs de stockage. Outre leur fonction de production d'eau, les bassins versants correspondant et constituent une réserve foncière pour le logement des populations démunies et hébergent de nombreuses zones irriguée de production maraîchère. Se pose ainsi la question du rôle et de la place de l'agriculture irriguée dans ces zones peri-urbaines et de l'intégration de ces activités dans les politiques publiques alors que de nouveaux arrangements institutionnels pour la gestion de l'eau et du sol sont en train d'être mis en oevre. Dans ce bassin versant de Cabeiceras-tiete de 1680 km2, le paysage est structuré par deux déterminants principaux: l'hydro-geomorphologie et la pression urbaine. Le premier facteur divise le bassin versant en 3 ensembles distincts: les zones de bas-fonds, les zones de coteaux et les zones montagneuses. Les 8000 ha irrigués, principalement de l'horticulture se concentrent dans les deux premières zones. Les systèmes d'irrigation, qui repose principalement sur l'aspersion par pompage individuel, diffèrent en fonction des modes d'accès à l'eau, permanent ou temporaire. Les acteurs s'opposent sur la place à accorder d'activité agricole: certains y voit principalement une activité compétitrice avec la production d'eau potable et l'extraction minière, polluante, économiquement marginale (car fondée sur de petites exploitations familiales). D'autres en revanche mettent l'accent sur les services environnementaux et sociaux qu'elle permet comme par exemple la préservation des fragments de forêt, la contention de l'urbanisation ou son rôle local structurant au niveau économique et social. Enfin s'oppose également deux modèles d'agriculture: une agriculture entrepeneuriale aux objectifs économiques et celui d'une agriculture visant la sécurité alimentaire et l'intégration social des ménages. Le bassin versant de Cabeiceras-Tietê est le seul bassin de la région métropolitain ou le secteur agricole est représentée dans le comité de bassin, instance de discussion participative pour la gestion de l'eau àl'échelle du bassin versant. Afin de faciliter la discussion sur la place de l'agriculture irriguée dans cette zone, un modèle de simulation est en cours de développement. II vise àreprésenter l'évolution spatiale de l'agriculture irriguée et son impact sur les ressources en eau et en sol, en fonction des stratégies foncières des propriétaires, des stratégies des communes (stratégies de développement à travers leur plan d'urbanisation et d'investissement en infrastructures) et des stratégies de logement des populations. Les bases de la représentation spatiales sont brièvement présentées. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Agriculture périurbaine, Ressource en eau, Utilisation de l'eau, Qualité, Irrigation, Ressource foncière, Secteur agricole, Participation

Mots-clés géographiques Agrovoc : Brésil

Classification Agris : E16 - Production economics
P10 - Water resources and management

Auteurs et affiliations

  • Ducrot Raphaèle, CIRAD-TERA-REV (BRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/525234/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-02 ]