Agritrop
Home

Caractérisation au champ de la nuisibilité de Echinochloa crus-galli sur la culture du riz en Camargue

Boceno Hervé. 2004. Caractérisation au champ de la nuisibilité de Echinochloa crus-galli sur la culture du riz en Camargue. Rennes : Université de Rennes I, 70 p. Mémoire : Génie biologique. Option Productions végétales : Université de Rennes I

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Avec 20 000 hectares en production, la riziculture est la principale activité agricole de la Camargue. Mais cette riziculture camarguaise connaît aujourd'hui une situation de crise causée par une stagnation des rendements et une situation financière qui se dégrade. À cette situation, viennent s'ajouter les contraintes environnementales du milieu de la Camargue. Pour répondre à cette situation de crise, les producteurs s'orientent vers un mode de conduite cultural «raisonné ou biologique». L'enherbement des rizières est l'une des principales causes qui expliquent cette situation car il engendre une grande variabilité de rendement et des pertes économiques importantes. Aussi, le premier souci des riziculteurs est la maîtrise des adventices en minimisant l'utilisation des herbicides. Echinochloa crus-galli est reconnu comme l'adventice la plus répandue et la plus nuisible en Camargue. L'absence de connaissance concernant l'interaction de cette adventice constitue un frein à la définition de moyens de lutte intégrés et efficaces. Ces dans ce contexte que le CIRAD et le CFR ont mis en place un essai en plein champ afin d'étudier la nuisibilité d'Echinochloa crus galli sur la croissance du riz. Dans le but de déterminer un seuil de nuisibilité, différentes variables rendant compte du développement et de la croissance du riz ainsi que de la compétition vis-à-vis des ressources du milieu sont étudiées du début du cycle jusqu'à floraison. Quatre densités d'adventices ont été testées. Les résultats obtenues ont mis l'accent sur le fait que la compétition entre le riz et Echinochloa crus-galli ne commençait qu'après le 70ème jours après semis (JAS). Ces résultats ont également révélé que les densités d'adventices ont un effet significatif sur le tallage et sur l'accumulation de matières sèche. Echinochloa crus-galli, par son importante capacité à colonisé l'espace, perturbe l'émission des talles du riz. D'autre part, cette adventice a un taux de croissance très nettement supérieur à celui du riz. Elle prive donc le riz d'une partie des ressources du milieu. L'activité photosynthétique de celui-ci se retrouve alors diminuée. Cette étude a également montré que la présence d'adventices pouvait perturber le cycle du riz ainsi que l'interception lumineuse. Un seuil de nuisibilité correspondant à la densité minimale d'adventices provoquant un effet significatif est déterminé pour chacune de ses variables. En considérant ces résultats de manière globale, nous avons déterminé un seuil de nuisibilité de 16 Echinochloa crus-galli/m2. La détermination de ce seuil pourrait constituer un réel outil d'aide à la décision pour le désherbage en permettant au riziculteur de raisonner leur traitement herbicide en fonction du degré d'infestation de leurs rizières. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Oryza

Classification Agris : H60 - Weeds

Auteurs et affiliations

  • Boceno Hervé, CIRAD-CA-CALIM (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/526124/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]