Agritrop
Home

Rapport de mission au Costa Rica, 19 - 27 février 2005

Thévenin Jean-Marc. 2005. Rapport de mission au Costa Rica, 19 - 27 février 2005. Montpellier : CIRAD-CP, 83 p. N° de rapport : CP_SIC 1838

Mission report
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID527824.pdf

Télécharger (10MB)

Abstract : Trois réunions étaient organisées à l'initiative du CATIE (Centro Agronómico Tropical de Investigación y Enseñanza, Costa Rica), de l'USDA (United States Department of Agriculture), de Masterfoods et du CFC (Common Funds for Commodities) sur l'amélioration génétique et les maladies importantes du cacaoyer en Amérique latine. Dans un premier temps, les discussions ont permis de faire le point sur les connaissances sur la moniliose et son agent causal (Moniliophthora roreri) : diversité génétique, dégâts et aire de distribution, sources de résistance, méthodes de lutte. Ces discussions ont conduit à la définition de plans d'actions à mettre en oeuvre pour contrer la maladie, en particulier dans les pays où elle s'est installée récemment (Bélize) et ceux où le risque d'introduction est grand (Brésil, Mexique, Bolivie, Caraïbes). Une lettre d'alerte co-signée par les représentants des instituts de recherches représentés à ces réunions sera envoyée aux ministres de l'agriculture des pays concernés, sous la coordination de WCF (World Cocoa Foundation). La deuxième partie de ces réunions était consacrée aux programmes d'amélioration génétique conduits dans la région. Afin de mieux coordonner les activités au niveau régional, il a été décidé de la création d'une organisation virtuelle dans laquelle chaque membre conduirait ses activités au mieux de ses compétences. Le but de ce programme régional sera de faciliter les programmes nationaux en stimulant les synergies afin de répondre aux enjeux de la région, que sont: rendements bas, qualité du cacao, dégâts dus aux maladies. La moniliose sera le premier thème qui permettra d'initier ce programme. La dernière partie des réunions avait pour but de faire un bilan des méthodes existantes pour évaluer la résistance du cacaoyer à la Pourriture brune des cabosses (Phytophthora spp), à la moniliose (Mon iliophthora roreri) et à la maladie du balai de sorcière (Crinipellis perniciosa) et surtout de proposer des expérimentations à réaliser dans différents pays, afin d'améliorer la fiabilité de ces méthodes. Les centres de recherche se sont mis d'accord pour conduire certaines expérimentations sur la moniliose (Costa Rica et Equateur), sur le balai de sorcière (Brésil, Equateur, Trinidad) et sur la pourriture brune des cabosses (Brésil, Trinidad et Venezuela). (Résumé d'auteur)

Auteurs et affiliations

  • Thévenin Jean-Marc, CIRAD-CP-UPR Bioagresseurs de pérennes (FRA)

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/527824/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-12-07 ]