Agritrop
Home

Caractérisation et évaluation agroécologique de systèmes de culture agroforestiers : une démarche appliquée aux systèmes de culture à base de cocotiers (Cocos nucifera L.) sur l'île de Malo, Vanuatu

Lamanda Nathalie. 2005. Caractérisation et évaluation agroécologique de systèmes de culture agroforestiers : une démarche appliquée aux systèmes de culture à base de cocotiers (Cocos nucifera L.) sur l'île de Malo, Vanuatu. Paris : INA-PG, 273 p. Thèse de doctorat : Science agronomique : Institut national agronomique Paris-Grignon

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
LAMANDA-2005-agroforestiers cocotiers Vanuatu.pdf

Télécharger (14MB) | Preview

Titre anglais : Characterization and agroecological evaluation of agroforestry cropping systems: application to coconut-based cropping systems of Malo Island (Vanuatu)

Encadrement : Doré, Thierry

Abstract : Coconut palms play a major role in the culture and economy of Pacific islands. The extension of coconut plantations, which currently occupy the majority of the arable land, has gradually changed the traditional cropping systems of the Northern Island of Vanuatu. With a growing population and a downward trend in copra market prices, farmers and extension services are now looking how to improve the profitability and sustainability of the cropping systems. The length of the coconut biological cycle and the diversity of intercrops in farmers' plots raise specific difficulties for characterising and evaluating coconut-based cropping systems. The aim of this study was to propose an approach for characterising and evaluating the agroecological performance of such systems. The approach focused on Malo Island (Vanuatu: 167°10'S, 15°40'E), highlighting a typical context of smallholder copra production. Coconut-based cropping systems and their temporal dynamics were identified using the diversity of situations existing in smallholder plots in the study area. The diverse situations were described and classified according the structure of the vegetation in the plots. They were then considered on a temporal basis in relation to coconut palm development. Five coconutbased cropping systems were characterised, along with their key situations. Once the systems had been characterised, a plot network was established that was representative of coconut palm development in different systems. An agroecological evaluation of the coconut-based cropping systems was then carried out based on this plot network, applying a “space for time substitution”. The agroecological evaluation corresponded to an evaluation o f the production and biophysical limiting factors of those systems. The different uses of the species identified in smallholder plots were characterised and production in the plot was quantified as the production of the different types of species in the plot (coconut palms, food species, fruit trees, etc.). The dynamics of light transmission, soil occupation by palm root systems and soil organic content were evaluated in the coconut-based cropping systems due to their biophysical relevance in agroforestry systems. Specific tools (indicators of production and simulations of light transmission and coconut palm root development using 3D models) were developed for the agroecological evaluation of these systems. The agroecological sustainability of coconut-based cropping systems was ultimately considered on a plot scale according to the performance and biophysical functioning of these systems. Proposals are made for their development. (Résumé d'auteur)

Résumé (autre langue) : Le cocotier occupe une place prépondérante dans la culture et l'économie des îles du Pacifique. De culture vivrière multi-usage dans le système traditionnel, le cocotier acquiert le statut de culture de rente avec le développement du commerce du coprah (albumen séché de la noix de coco) pour les marchés européens. Le développement des plantations, qui occupent aujourd'hui 60% de l'espace cultivable des îles du Nord de l'archipel du Vanuatu, a progressivement modifié les systèmes de culture traditionnels, en repoussant les jardins vivriers de plus en plus loin des villages. Aujourd'hui différents systèmes plurispécifiques où les cocotiers peuvent être associés à de nombreuses espèces animales et/ou végétales coexistent. Dans un contexte d'augmentation de la pression foncière et de tendance à la chute des cours du coprah, paysans et organismes de développement s'interrogent sur les moyens d'améliorer la rentabilité économique et la durabilité agroécologique de ces systèmes. La longueur du cycle biologique des cocotiers (environ 80 ans) et la multiplicité des associations mises en oeuvre sur les parcelles paysannes soulèvent des difficultés méthodologiques spécifiques pour caractériser et évaluer les systèmes de culture à base de cocotiers. L'objectif de cette étude est donc de mettre au point une démarche de diagnostic agroécologique des systèmes de culture paysans à base de cocotier, se basant sur l'existant pour orienter ou préparer leur devenir. Cette démarche comporte deux phases: (1) la caractérisation des systèmes de culture à base de cocotiers et (2) l'évaluation agroécologique de ces systèmes. Elle a été appliquée sur l'île de Malo (Vanuatu: 15°40'S, 167°10'E) qui présente un contexte caractéristique de production paysanne de coprah. Dans un premier temps, les différents systèmes de culture et leurs dynamiques temporelles sont caractérisés à partir de l'étude de la diversité de situations existant sur les parcelles paysannes de la zone d'étude. Cette diversité de situations est d'abord décrite, puis classifiée en fonction de la structure de la végétation sur les parcelles et enfin ordonnée selon le stade de développement des cocotiers en mobilisant les histoires culturales des parcelles décrites. Cinq trajectoires (succession de situations au cours du développement des cocotiers) et leurs situations clés ont ainsi été identifiées. Au terme de cette première phase, un réseau de parcelles est constitué qui tient compte des différents stades de développement des cocotiers (chronoséquences). Les performances et la dynamique des états du milieu dans ces systèmes ont ensuite été évalués conjointement. Des enquêtes auprès des exploitants ont d'abord été réalisées pour recenser les usages du peuplement, puis pour estimer les quantités de produits commercialisés. Les productions des différentes espèces, regroupées selon les capacités de diagnostic, sont ensuite estimées pour les différentes situations puis intégrées pour représenter et comparer les performances des principaux systèmes de culture. L'évolution de la production des cocotiers est plus particulièrement étudiée. Les dynamiques des états du milieu; lumière, encombrement racinaire et fertilité physico-chimique, clés pour le fonctionnement de systèmes agroforestiers sont caractérisés à partir de mesures de terrain. Le bilan radiatif et l'encombrement racinaire ont également été caractérisés à partir de simulations réalisées par des modèles 3D du peuplement de cocotiers. Dans un troisième temps, la durabilité agroécologique à l'échelle parcellaire des différents systèmes est discutée et des voies d'évolution possibles de ces systèmes sont esquissées. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Cocos nucifera, Agroforesterie, Système de culture, Performance de culture, production, Évaluation

Mots-clés géographiques Agrovoc : Vanuatu

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems

Champ stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Lamanda Nathalie, CIRAD-CP-UMR SYSTEM (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/528117/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-24 ]