Agritrop
Home

Différenciation génétique des populations géographiques du Colletotrichum kahawae, agent pathogène responsable de l'anthracnose des baies du caféier Arabica

Bella Manga, Fabre Jean-Vincent, Bieysse Daniel, Mouen Bedimo Joseph Aubert, Herail Claude, Berry Dominique. 2005. Différenciation génétique des populations géographiques du Colletotrichum kahawae, agent pathogène responsable de l'anthracnose des baies du caféier Arabica. In : La recherche agricole au service des acteurs du monde rural : recueil des résumés de la revue scientifiques 2005 de l'IRAD. IRAD. Garoua : IRAD, Résumé, p. 36. Journées scientifiques de la recherche agricole, Yaoundé, Cameroun, 25 July 2005/28 July 2005.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : L'anthracnose des baies du caféier Arabica due à Colletotrichum kahawae est une maladie qui cause à des centaines de milliers de producteurs des pertes de revenus de plus 500 millions de dollars par an. L'objectif actuel de lutte contre cette maladie est de rechercher, créer et diffuser les variétés de caféier Arabica durablement résistantes. A cet effet, la diversité génétique des populations pathogènes de C. kahawae provenant des pays d'Afrique de l'Est et du Cameroun a été évaluée par détermination des Groupes de Compatibilité Végétative (GCV) et à l'aide des marqueurs RAPD (Random Amplified Polymorphic DNA). L'analyse de la diversité génétique des isolats de C. kahawae étudiés à l'aide des GCV a permis de mettre en évidence un GCV. Mais différents types et différentes vitesses d'apparition d'hétérocaryons ont été observés mettant en évidence une certaine diversité dans ce GCV. Ces caractéristiques des hétérocaryons sub-divisent ce groupe en deux sous groupes géographiques: les isolats provenant d'Afrique de l'Est d'une part et les isolats provenant du Cameroun d'autre part. L'analyse de la distribution des marqueurs RAPD a mis en évidence une certaine diversité qui résulte de la différenciation des populations du Cameroun et de la zone Afrique de l'Est. Par ailleurs, chaque population géographique se caractérise par une absence de brassage génétique qui est illustrée par un faible niveau de diversité génétique et par une forte proportion de loci en déséquilibre de liaison. La population de C. kahawae se maintient exclusivement par multiplication clonale. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Coffea, Maladie fongique, Anthracnose, Colletotrichum, Variation génétique

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : H20 - Plant diseases

Auteurs et affiliations

  • Bella Manga, IRAD (CMR)
  • Fabre Jean-Vincent
  • Bieysse Daniel, CIRAD-AMIS-UMR BGPI (FRA)
  • Mouen Bedimo Joseph Aubert
  • Herail Claude, CIRAD-AMIS-UMR BGPI (FRA)
  • Berry Dominique, CIRAD-CP-DIR (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/528681/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]