Agritrop
Home

Induction et synchronisation naturelle de l'oestrus chez la chèvre naine de la zone de forêt du Cameroun : l'effet male.

Djoko T.D., Kamtchouing P., Mbah D.A., Meyer Christian. 2005. Induction et synchronisation naturelle de l'oestrus chez la chèvre naine de la zone de forêt du Cameroun : l'effet male.. In : La recherche agricole au service des acteurs du monde rural : recueil des résumés de la revue scientifiques 2005 de l'IRAD. IRAD. Garoua : IRAD, Résumé, p. 88. Journées scientifiques de la recherche agricole, Yaoundé, Cameroun, 25 July 2005/28 July 2005.

Paper without proceedings
Full text not available from this repository.

Abstract : Pour comprendre afin de mieux contrôler la reproduction chez la chèvre naine de la zone de forêt humide du Cameroun, une étude a été menée sur l'induction et la synchronisation naturelles chez un groupe de femelles. Vingt-une chèvres provenant des provinces du Centre, du Sud et de l'Est (zone agro-écologique de forêt humide) et maintenues dans des conditions améliorées d'élevage (bonne alimentation et contrôle sanitaire), ont été totalement isolées des mâles (trois) pendant au moins trois semaines, puis les 3 mâles ont été réintroduits auprès d'elles munis d'un tablier protecteur, un jour avant le début des prélèvements sanguins. Le sang a été prélevé quotidiennement pendant 7 jours d'affilée. Les taux moyens de la progestérone plasmatique chez 12 chèvres cyclées du groupe ont présenté, 4 jours après l'introduction des mâles, un pic de 2,9 ± 0,9 ng/ml. Les résultats obtenus ont montré que dans des conditions bien précises (bonne alimentation, isolement total d'au moins trois semaines, ratio mâles/femelles 5%), la présence des boucs induisait des oestrus synchronisés chez les femelles cyclées au bout de 2,33 ± 1,24 jours après leur introduction. Un cycle court de 5 jours, caractéristique de la synchronisation de l'oestrus par effet mâle chez la chèvre a été mis en évidence. Par ailleurs, les taux de la progestérone plasmatique en cours d'expérience chez les chèvres gravides ou ayant avorté ont révélé des valeurs assez stables, variant de 6 à 10 ng/ml chez les premières, et des valeurs oscillant entre 0,1 et 0,5 ng/ml pour les prélèvements post-partum. (Texte intégral)

Mots-clés Agrovoc : Caprin, Chèvre, Maîtrise de la reproduction, Synchronisation de l'oestrus

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : L53 - Animal physiology - Reproduction

Auteurs et affiliations

  • Djoko T.D., IRAD (CMR)
  • Kamtchouing P., Université de Yaoundé 1 (CMR)
  • Mbah D.A., Ministry of Scientific and Technical Research (Cameroun) (CMR)
  • Meyer Christian, CIRAD-EMVT-UPR Systèmes d'élevage (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/528695/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]