Agritrop
Home

Analyse de l'antibiorésistance de la flore commensale de poisson d'élevage asiatique

Sarter Samira, Nguyen Hoang Nam Kha, Lee Sing Ratanaporn, Loiseau Gérard, Legavre Thierry, Goli Thierry, Montet Didier. 2004. Analyse de l'antibiorésistance de la flore commensale de poisson d'élevage asiatique. In : VIème Congrès de la Société française de microbiologie, Bordeaux, France, 10-12 mai 2004. s.l. : s.n., 1 p. Congrès de la Société Française de Microbiologie. 6, Bordeaux, France, 10 May 2004/12 May 2004.

Poster
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_529166.pdf

Télécharger (198kB) | Preview

Abstract : L'étude porte sur l'analyse de la résistance bactérienne aux antibiotiques thérapeutiques majeurs utilisés en aquaculture (oxytétracycline OTC/30UI, acide oxolinique OA/10[mu]g, chloramphénicol C/30[mu]g, streptomycine S/10UI, triméthoprim-sulphaméthoxazoleSXT/1,25[mu]g-23,75[mu]g, furanes FT/300[mu]g, sulfamides SSS/200[mu]g, acide nalidixique NA/30[mu]g, fluméquine UB/30[mu]g, ampicilline AM/10UI). Les bactéries étudiées (N=203) sont isolées de poisson d'élevage d'origine asiatique à partir de l'estomac et des ouïes (flore commensale). Les fréquences de résistance les plus importantes ont été observées pour SSS 72%, S 66%, OTC 64%, C 60%, AM 60% et SXT 54%. Elles sont plus élevées que celles relatives aux quinolones (NA 25%, UB 24% et OA 23%,). L'unique antibiotique pour lequel la quasi-majorité des souches est sensible est FT (9 souches sont résistantes et une est intermédiaire). Les profils de résistance sont différents en fonction de la ferme d'élevage, ce qui peut refléter des différences quant aux modes d'utilisation des antibiotiques. Les espèces isolées sont principalement des bacilles à Gram négatif appartenant aux familles des Enterobacteriaceae (E. coli et Enterobacter cloacae) et des Vibrionaceae (Aeromonas sp). La majorité de ces bactéries sont multirésistantes (beaucoup à 6 composés simultanément et certaines jusqu'à 9). Les entérobactéries manifestent plus de résistance que les espèces appartenant au genre Aeromonas. Une analyse moléculaire de type AFLP (Amplified Fragment Lenght Polymorphism) a permis de caractériser l'identité de chaque clone au sein d'une même espèce bactérienne. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : poisson (animal), Flore microbienne, Antibiotique, Résistance aux médicaments, Bacteria, Aquaculture, Technique analytique, Identification, Enterobacteriaceae, Aeromonas

Mots-clés géographiques Agrovoc : Asie

Mots-clés complémentaires : Antibiogramme

Classification Agris : Q03 - Food contamination and toxicology
M12 - Aquaculture production and management
L72 - Pests of animals

Auteurs et affiliations

  • Sarter Samira, CIRAD-AMIS-AGROALIMENTAIRE (FRA)
  • Nguyen Hoang Nam Kha, CIRAD-AMIS-AGROALIMENTAIRE (FRA)
  • Lee Sing Ratanaporn, CIRAD-AMIS-AGROALIMENTAIRE (FRA)
  • Loiseau Gérard, CIRAD-AMIS-AGROALIMENTAIRE (FRA)
  • Legavre Thierry, CIRAD-AMIS-BIOTROP (FRA)
  • Goli Thierry, CIRAD-AMIS-AGROALIMENTAIRE (FRA)
  • Montet Didier, CIRAD-AMIS-AGROALIMENTAIRE (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/529166/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2020-11-23 ]