Agritrop
Home

Adapter la conduite des plantations d'hévéa à la diversité des exploitations villageoises : étude de cas au Cameroun

Michels Thierry. 2005. Adapter la conduite des plantations d'hévéa à la diversité des exploitations villageoises : étude de cas au Cameroun. Paris : INA-PG, 302 p. Thèse de doctorat : Agronomie : Institut national agronomique Paris-Grignon

Thesis
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_530157.pdf

Télécharger (3MB) | Preview

Encadrement : Papy, François

Abstract : La libéralisation des filières de production agricole destinées à l'exportation, alourdit sensiblement les contraintes auxquelles doivent faire face les exploitations familiales dont le système de production repose sur les cultures de rente. Au Cameroun, la grande diversité observée, tant dans les modes de conduite de la parcelle d'hévéa que dans les modes d'installation de parcelles nouvelles, traduit l'inadéquation du modèle industriel aux différentes situations rencontrées en milieu villageois et la difficulté qu'ont les agriculteurs à s'approprier cette culture encore récente. Un accompagnement technique de ces exploitations est donc un préalable à toute relance de la filière. L'objectif majeur des travaux présentés ici est de relier la gamme de variation des pratiques observées des agriculteurs aux différents contextes de l'activité productrice afin d'identifier les stratégies qui sous-tendent leurs choix techniques et les moyens qu'ils ont d'agir autrement, autrement dit d'identifier leurs marges de manoeuvre. Une telle démarche doit permettre d'envisager, pour les problèmes techniques rencontrés, des voies d'amélioration adaptées aux contextes de ces exploitations. Nous partons de l'hypothèse selon laquelle 3 facteurs influent sur la conduite de la plantation d'hévéa: (i) les stratégies familiales et leur évolution: elles fixent les objectifs et le rôle assigné à la plantation; (ii) le niveau d'implication et de technicité du chef d'exploitation, celui de son saigneur ainsi que les relations contractuelles qui lient ces 2 acteurs; (iii) les structures physiques de l'exploitation, le contexte logistique et socio-économique et l'évolution de ce contexte. Notre démarche consiste, dans un premier temps en une approche globale de l'exploitation par le biais d'un travail d'enquête. Par une approche typologique et sur la base d'hypothèses, nous classons les exploitations selon leurs modes de fonctionnement ainsi que leurs capacités à faire évoluer leur système de production. Dans un deuxième temps, sur la base d'un diagnostic agronomique réalisé pour chacune des 2 phases de vie de la parcelle d'hévéa (immature et productive), nous mettons en relief des types d'itinéraires techniques homogènes. Nous proposons, afin d'évaluer les limites de ces modes de conduite, des indicateurs de performances agronomiques adaptés au contexte de l'étude, pour les phases immature et productive. Une des originalités de ce travail réside dans la prise en compte de la pérennité de la culture. Elle nous conduit d'une part à observer l'évolution des pratiques dans le temps et d'autre part à observer l'impact de ces pratiques sur la durée de vie de la parcelle, notamment à travers l'étude des historiques de panneaux relevés sur parcelles. Les connaissances acquises sur les liens existant entre pratiques d'intensification et intégrité du système laticifère permettent aussi d'estimer la tendance du niveau de rendement futur de la parcelle. La mise en relation des types d'exploitation avec les modes de conduites adoptés durant les 2 phases nous permet d'identifier certains déterminants des choix techniques de l'agriculteur. Nous pouvons ainsi évaluer, pour chaque type d'exploitation, les marges de manoeuvre au sein desquelles l'agriculteur peut agir pour conduire sa plantation d'hévéa. Cette approche nous a permis d'établir une grille recensant les problèmes techniques et les contraintes identifiées propre à chacune des 2 phases de la plantation et proposant des voies d'amélioration adaptées aux différentes situations de production. Elle constitue l'aboutissement de cette approche. A travers l'étendue de la gamme des solutions envisagées, cette grille conduit, à repenser le rôle respectif des 3 types d'acteur que sont l'Etat, l'agro-industrie et l'agriculteur, pour une relance durable du secteur villageois de la filière hévéicole au Cameroun. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Hevea brasiliensis, Système d'exploitation agricole, Exploitation agricole familiale, Système de culture, Classification, Conduite de la culture, Plantations, Gestion de l'exploitation agricole

Mots-clés géographiques Agrovoc : Cameroun

Classification Agris : F08 - Cropping patterns and systems

Axe stratégique Cirad : Axe 1 (2005-2013) - Intensification écologique

Auteurs et affiliations

  • Michels Thierry, CIRAD-FLHOR-UPR Production fruitière (REU)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/530157/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]