Agritrop
Home

Les Aphyllophorales impliquées dans la dégradation du bois : taxonomical characterisation, phylogeny and early detection of infection

Zaremski Alba. 2005. Les Aphyllophorales impliquées dans la dégradation du bois : taxonomical characterisation, phylogeny and early detection of infection. Marseille : Université de Provence, 148 p. Thèse de doctorat : Science de l'environnement : Université de Provence

Thesis
Full text not available from this repository.

Titre anglais : Aphyllophorales involved in wood decay : taxonomical characterisation, phylogeny and early detection of infection

Encadrement : Clement, Jean-Luc

Abstract : Après une revue bibliographique de nos connaissances du bois puis des champignons qui le dégradent, trois chapitres sont développés afin de mieux comprendre l'organisation de la diversité des champignons qui dégradent le bois pour, à terme, en optimiser les usages. Une étude taxinomique (PCR-RFLP et séquençage des ITS) a été menée sur 98 Basidiomycètes dégradant le bois en pourriture fibreuse ou cubique. L'analyse des poids moléculaires des amplifiats a permis de définir deux groupes d'isolats: un premier avec un ITS d'environ 635 paires de bases et un second avec une longueur voisine de 725 paires de bases. L'utilisation d'enzymes de restriction a permis de caractériser la diversité de ces isolats. L'imprécision de lecture des poids moléculaires des amplifiats et des fragments de restriction a été estimée à 12%. En partie de ce fait, l'utilisation des séquences paraît mieux adaptée à l'étude taxinomique de ce groupe de champignon, y compris la détermination de la longueur des ITS. L'analyse phylogénétique des séquences ITS réalisée sur 57 souches et 96 séquences de référence a permis de mettre en évidence des groupes de souches de pourriture cubique distincts des groupes de souches de pourritures fibreuses mettant en évidence des relations entre phylogénie et fonction. Ces analyses ont également permis de préciser la position taxinomique d'isolats indéterminés. Enfin, un outil de détection précoce des champignons dans différents bois a été développé. Pour cela, le bois de cinq essences différentes a été infecté par cinq souches différentes. Malgré des pertes de masse souvent inférieures à 5%, indicatrice d'un très faible niveau d'attaque, une séquence d'ADN homologue de la souche utilisée a été retrouvée dans 21 des 25 combinaisons bois/champignon testées, démontrant la pertinence de cette méthode. Ces travaux permettent d'envisager des innovations dans le domaine de la préservation du bois. (Résumé d'auteur)

Mots-clés Agrovoc : Aphyllophorales, Pourriture, ADN, Taxonomie, Préservation du bois

Mots-clés complémentaires : Pourriture fibreuse, Pourriture cubique

Classification Agris : K50 - Processing of forest products
J12 - Handling, transport, storage and protection of forest products

Axe stratégique Cirad : Hors axes (2005-2013)

Auteurs et affiliations

  • Zaremski Alba, CIRAD-FORET-UPR Bois tropicaux (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/530203/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]