Agritrop
Home

Analyse de la variabilité des carcasses de caprins créoles de Guadeloupe en vue d'une étude de la conformation

Alexandre Régis. 2005. Analyse de la variabilité des carcasses de caprins créoles de Guadeloupe en vue d'une étude de la conformation. Montpellier : UM2, 66 p. Mémoire DESS : Productions animales en régions chaudes : Université Montpellier 2

Disertation
Full text not available from this repository.

Abstract : Les caprins Créoles connus pour leur bonne productivité et leur résistance aux parasites internes sont élevés traditionnellement pour la viande. La description de leurs qualités bouchères, jusqu'alors peu étudiées, revêt donc une importance toute particulière. Dans cette étude, la variabilité des carcasses de boucs entiers est présentée, grâce à la construction et l'analyse d'une base de données sur 219 animaux (140 variables), résultant de travaux antérieurs et du stage. Cette première étape dégage quelques tendances. Les animaux sont abattus à 15, 19, 22 ou 24 kg et présentent en moyenne un rendement carcasse vrai de 55%. Les mensurations linéaires des carcasses augmentent de façon homogène avec le poids. Les proportions des morceaux de la carcasse ne varient pas significativement: gigot (31%), côtes (25%), épaule (19%), collier (12%) et poitrine (13%). Cependant les boucs ont tendance à développer davantage d'avant train (poids de collier, largeur d'épaule), sans doute en relation avec leurs caractères sexuels secondaires et de cage thoracique (profondeur du thorax) signe d'un développement important du tube digestif (30% du poids vif) pour ces ruminants alimentés principalement de fourrages grossiers. La conformation de ces carcasses, basée sur celle des agneaux légers, est ensuite étudiée (26, 39 et 21% de l'effectif ont eu les notations 2, 3 ou 4 respectivement). Un test sur la notation de conformation (connu pour sa subjectivité) a pu être élaboré grâce aux 168 photos de carcasses et sur lesquelles des mesures complémentaires ont pu être réalisées. Il rend compte d'une répétitivité et d'une reproductibilité relativement moyenne (69% et 53% respectivement). La notation de conformation est influençable, et plus ou moins sensible et doit être améliorée. Cette 1ère approche méthodologique doit être affinée, et ceci peut être réalisé grâce à l'utilisation de l'outil photo. (Résumé d'auteur)

Auteurs et affiliations

  • Alexandre Régis, CIRAD-EMVT-DIR (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/530334/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-04 ]