Agritrop
Home

Caractérisation spectroscopique d'un mélange sol+effluent

Doelsch Emmanuel, Masion Armand, Cazevieille Patrick, Condom Nicolas. 2006. Caractérisation spectroscopique d'un mélange sol+effluent. In : Les matières organiques en France : Etat de l'art et prospectives : 22-24 janvier 2006, Carqueiranne [Résumés]. Réseau Matières organiques, Groupe français de l�IHSS. s.l. : s.n., Résumé, p. 11. Séminaire sur Les Matières Organiques en France, Carqueiranne, France, 22 January 2006/24 January 2006.

Paper without proceedings
[img]
Preview
Published version - Français
Use under authorization by the author or CIRAD.
document_530746.pdf

Télécharger (94kB) | Preview

Abstract : Les tentatives de classification des déchets organiques en fonction de leurs potentiels de minéralisation sont nombreuses dans la littérature scientifique. Elles sont essentiellement basées sur les mesures de CO2 produits au cours d'incubations conduites en conditions contrôlées et normalisées. Elles n'abordent donc pas l'étude de l'évolution fonctionnelle et structurelle des composés organiques au cours du temps. De plus elles négligent l'impact des conditions physico-chimiques du milieu sur ces transformations. L'objectif du présent travail consiste à évaluer la faisabilité d'une telle approche. Des incubations sol + effluent (vinasse à 20% de matière sèche issue d'industrie de fermentation) ont été mises en oeuvre en conditions aérobie et anaérobie avec plusieurs échéances: 2h00, 1j et 28j. L'évolution du COT (Carbone Organique Total) au cours du temps permet de souligner 2 points importants: il existe bien un "effet sol" qui favorise la dégradation de la MO (Matière Organique) quelles que soient les conditions expérimentales; la dégradation de la MO est plus rapide en condition aérobie; en aérobie la quantité de C résiduelle au bout de 28j est très faible 500 mg/kg contre 4 000 mg/kg en anaérobie. Avec la spectroscopie infra rouge (IRTF): nous ne détectons aucune différence de la signature des échantillons entre la vinasse brute et les échéances 2h00 et 1j; la dégradation importante de la MO après 28j d'incubation en aérobie se traduit par l'apparition de deux pics attribués aux sulfates; en anaérobie, nous observons la disparition des pics compris entre 1000 et 1200 cm-1 qui correspondent aux bandes de vibration des (C-O) attribuées aux polysaccharides. Les analyses par RMN 13C confirment ces résultats. L'incubation en aérobie conduit à la plus importante perte de signal et se traduit par une diminution de moitié de la proportion des sucres dans le C résiduel. C'est en condition anaérobie que les changements de la nature de la matière organique sont les plus marqués: le signal complexe de la vinasse brute montrant une prédominance des sucres est considérablement simplifié et consiste essentiellement en acides carboxyliques de courte chaîne. (Texte intégral)

Classification Agris : P33 - Soil chemistry and physics
Q70 - Processing of agricultural wastes

Auteurs et affiliations

  • Doelsch Emmanuel, CIRAD-CA-UPR Recyclage et risque (REU) ORCID: 0000-0002-7478-4296
  • Masion Armand, Université d'Aix-Marseille (FRA)
  • Cazevieille Patrick, CIRAD-CA-UPR Recyclage et risque (FRA)
  • Condom Nicolas, CIRAD-CA-UPR Recyclage et risque (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/530746/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-09 ]