Agritrop
Home

Etude des possibilités de développement de l'agroforesterie sur le plateau du Somail : promotion FRT 2001

Leroy Maya, Liagre Fabien, Peltier Régis, Figuié Muriel, Sibelet Nicole, Smektala Georges. 2001. Etude des possibilités de développement de l'agroforesterie sur le plateau du Somail : promotion FRT 2001. Montpellier : ENGREF [Montpellier], 30 p.

Technical and research document
[img] Published version - Français
Access restricted to CIRAD agents
Use under authorization by the author or CIRAD.
ID530890.pdf

Télécharger (2MB)

Abstract : Le plateau du Somail est couvert, en majorité, par des forêts, dont environ la moitié de résineux, plantés depuis une trentaine d'années. L'agriculture a dû s'adapter aux contraintes du milieu naturel et notamment à la prédominance de sols acides et pauvres. Elle est caractérisée par la dominance de l'élevage, qui occupe 90% de la surface agricole utile (SAU), le reste étant consacré à la culture de céréales (ENGREF, 2000). Après une forte déprise sensible jusque dans les années 70, le nombre d'exploitations reste aujourd'hui à peu prés constant (70 contre 200 il y a 30 ans (ENGREF, 2000)), mais l'âge des exploitants est élevé (30% ont plus de 60 ans) et la plupart d'entre eux ne connaissent pas leur successeur (Centre Régional de la Propriété Forestière Languedoc-Roussillon). Dans ce contexte de stabilité du nombre d'agriculteurs, un nouveau dynamisme pourrait animer la région du Somail. Lacs et forêts, autrefois perçus comme l'expression du déclin agricole, deviennent aujourd'hui les éléments moteurs du développement du tourisme, et le capital forestier, désormais exploitable, représente un potentiel de développement socio-économique pour la région (ENGREF, 2000). Encore faut-il pouvoir conjuguer ensemble tous ces éléments. L'agroforesterie, terme vague évoquant une association entre cultures et arbres, est pour l'instant méconnue en France (Le Coënt et al., 2001). Cependant, de nouveaux textes devraient permettre de reconnaître et de promouvoir les systèmes agroforestiers. Ces derniers pourraient être utiles comme lien dynamisant et valorisant entre agriculture et forêt. Quelles sont les perspectives d'adoption de l'agroforesterie dans le développement durable du plateau du Somail et quelles en sont les opportunités et les obstacles? Nous sommes allés sur le terrain interroger les acteurs de ce développement pour savoir quel est l'état actuel des pratiques agroforestières et comment ces acteurs ressentent ce type de système. (Résumé d'auteur)

Classification Agris : E14 - Development economics and policies
K01 - Forestry - General aspects

Auteurs et affiliations

  • Leroy Maya
  • Liagre Fabien, Agroof (FRA)
  • Peltier Régis, CIRAD-FORET-PLANTATIONS (FRA)
  • Figuié Muriel, INA-PG (FRA)
  • Sibelet Nicole, CIRAD-TERA-ERE (FRA) ORCID: 0000-0002-2107-6376
  • Smektala Georges, ENGREF (FRA)

Autres liens de la publication

Source : Cirad - Agritrop (https://agritrop.cirad.fr/530890/)

View Item (staff only) View Item (staff only)

[ Page générée et mise en cache le 2019-10-03 ]